L’humanité magnifique d’Andras Schiff

— Ecrit le vendredi 30 novembre 2018 dans la rubriqueMusiques, Rencontres”.

Cette semaine,

Les Grands Entretiens de France Musique

_ et menés ici par son excellent confrère musicien-pianiste Alain Cassard _

ont été consacrés à Andras Schiff,

le magnifique pianiste hongrois

_ né à Budapest le 21 décembre 1953.


Voici de quoi écouter

les podcasts de ces cinq superbes et profondément émouvants entretiens

(des 26, 27, 28, 29 et 30 novembre) :

« L’Académie Franz Liszt, c’était comme un refuge« 

« Camarade Schiff, vous irez à Moscou !« 

« Sandor Vegh a été mon exemple« 

« En musique de chambre, c’est très important de ne pas se parler trop souvent« 

« Viktor Orban menace la démocratie« 


L’homme qui parle ici

est aussi magnifique

que le pianiste-musicien qui joue.

Je connaissais l’amitié qui a uni

Imre Kertész, l’écrivain,

(Budapest, 9 novembre 1929 – Budapest, 31 mars 2016)

et Andras Schiff, le musicien,

(né, donc, lui aussi à Budapest, le 21 décembre 1953)

_ et Kertész s’en est ouvert à diverses reprises,

tant dans ses livres autobiographiques les plus récents qu’en divers entretiens ;

ce qui m’a d’ailleurs personnellement incité à prêter meilleure attention à Schiff… _ ;

je comprends bien

_ au delà du mystère forcément singulier de l’alchimie d’une amitié _

sur quel terrain d’humanité profonde

leur amitié a fleuri…

Ce vendredi 30 novembre 2018, Titus Curiosus – Francis Lippa

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


5 * five =

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur