Un après-midi de quatre CDs de musique merveilleuse : Manuel Cardoso, Baroques à la cour des Habsbourg, Beethoven, Weinberg

— Ecrit le samedi 9 février 2019 dans la rubriqueMusiques”.

J’aimerais que le marché du livre (en direction de son public)

comporte une densité de joyaux

équivalente à celle du marché du CD classique (en direction du sien).

Cet après-midi,

j’ai écouté quatre CDs de musique

aussi merveilleux les uns que les autres,

et dans des genres bien différents ;

et de compositeurs de siècles divers, eux aussi.

Le voici :

Le premier CD

est un CD Hyperion CDA 68252

consacré principalement à la Missa pro defunctis a 4, de Manuel Cardoso (1566 – 1650),

par l’ensemble _ portugais, de chanteurs a capella _ Cupertinos,

sous la direction de Luis Toscano.

Une musique envoûtante absolument éblouissante :

sans nul doute, un sommet du genre !!!


Le second CD est un CD Arcana A113, intitulé Extravagantes Seicento,

par l’ensemble Girandole Armoniche

(constitué d’Esther Crazzolara, violon, Teodoro Baù, viole de gambe et Federica Bianchi, clavecin)

comporte un magnifique programme de Sonatas baroques pour violon et viole de gambe,

de compositeurs ayant exercé à la Cour des Habsbourg, à Vienne :

Ignazio Albertini (c. 1644 – 1685),

Giovanni Antonio Pandolfo Mealli (1624 – 1670),

Johannn Heinrich Schmelzer (1620 – 1680),

Heinrich Ignaz Biber (1644 – 1704).

Ainsi que deux Ciaccone,

une pour clavier, de Johann Kaspar Kerll (1627 – 1693)

et une autre pour violon, viole de gambe et continuo, de Samuel Friedrich Capricornus (1628 – 1665).

Et encore une Sonata anonyme (possiblement de Biber), pour vile de gambe ou violon solo.

Un répertoire qui a ma prédilection !!!

En une interprétation au-dessus de tout éloge !!!


… 

Le troisième CD est un CD-SACD Bis-2208 consacré aus Sonates n°31 et 32, op. 110 et 111, de Beethoven,

ainsi qu’aux Six Bagatelles, de Beethoven, op. 126 ;

par l’extraordinaire Yevgeny Sudbin.

Avec une autorité naturelle magistrale.

Ici encore,

un enregistrement qui fait date !!!

Et le quatrième CD de mon si bel après-midi 

est un CD Dux 1525

consacré aux Symphonies de chambre n°1, op. 145, et n° 3, op. 151,

ainsi qu’au Concerto pour flûte et cordes op. 75

de Mieczyslaw Wajnberg (= Weinberg, 1919 – 1996),

par l’Amadeus Chamber Orchestra de la Radio polonaise,

dirigé par Anna Duczmal-Mroz, et avec la flûte solo de Lukasz Diugosz.

Des œuvres inouïes pour nous,

assurément surprenantes,

et de toute beauté.

Une nouvelle découverte de l’œuvre superbe

de ce très grand compositeur du XXéme siècle européen !!!


 Ce samedi 9 février, Titus Curiosus – Francis Lippa

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


one + 7 =

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur