Archives du mois de avril 2019

Pour célébrer la discographie exceptionnelle du magnifique chef baroqueux tchèque Vaclav Luks

30avr

Pour célébrer la lumineuse sortie

d’un superbe Messie (de Haendel)

par le Collegium Vocale 1704, le Collegium 1704,

sous la direction de cet époustouflant magicien

qu’est le chef baroqueux tchèque Václav Luks,

je tiens à souligner ici la magnifique série

de ses prouesses discographiques :

en 2007, chez Pan Classics, un CD 10124, Henrico Albicastro ;

en 2008, chez Zig-Zag Territoires, un CD ZZT 080801, Jan Dismas Zelenka : la Missa motiva ZWV 18 ;

en 2009, toujours chez Zig-Zag Territoires, un CD ZZT 090803, Jan Dismas Zelenka : I Penitenti Al Sepolcro Del Redentore ;

en 2010, chez Supraphon, un CD SU 4035-2, Antonin Reichenauer : Concertos ;

en 2011, et chez Accent désormais,

un double CD ACC 24244, Jan Dismas Zelenka : l’Officium Defunctorum ZWV 47 + le Requiem ZWV 46 ;

en 2012, un double CD ACC 24259, Jan Dismas Zelenka : les Responsoria pro Hebdomada Santa + la Lamentatio Ieremiæ Prophetæ ;

en 2013, un CD ACC 24283, Jean Sébastien Bach : la Messe en si mineur ;

en 2016, un CD ACC 24301, Jan Dismas Zelenka : la Missa Divi Xaverii ZWV 12 + les Litaniæ Sancti Xaviero ZWV 156 ;

en 2017, un CD ACC 24319, Jan Dismas Zelenka : ;

en 2018, un CD ACC 24347, Jean Sébastien Bach : un Concerto pour hautbois + des Cantates pour soprano ;

en 2018 encore, un CD ACC 24347, Josef Myslevecek : Concertos, Sinfonia et Ouverture ;

et maintenant, en avril 2019, un double CD ACC 24354, Georg Frideric Handel, Le Messie HWV 56.


Et je ne manquerai d’ajouter à cet exceptionnel palmarès discographique

de Vaclav Luks,

la monumentale Passion selon Saint Matthieu de Jean Sébastien Bach

donnée au Théâtre des Champs-Elysées le 19 avril dernier,

et retransmise en direct par France-Musique (3h 30′)

_ avec l’Orchestre National de France,

le Chœur (dirigé par Edward Caswell) et la Maîtrise de Radio-France (dirigée par Sofi Jeannin),

et, en solistes, Emöke Baráth soprano, Krešimir Stražanac baryton-basse (Le Christ), Maximilian Schmitt ténor (l’Évangéliste),  Sophie Harmsen mezzo-soprano,  Krystian Adam ténor, et  Johannes Weisser baryton (Pilate) _,

à laquelle ont assisté émerveillés

mes amis Sylvie et Bernard…

De quoi courir vite aller écouter Vaclav Luks

aussi à Prague…


Ce mardi 30 avril 2019, Titus Curiosus – Francis Lippa

Jean-Paul Michel à la Station Ausone vendredi à 18h pour trois ouvrages

29avr

Ci-joint un courrier d’invitation

pour la rencontre avec Jean-Paul Michel, poète et éditeur,

à la Station Ausone vendredi 3 mai prochain.


Chers (chères) ami(e)s,
 …
nous sommes heureux de vous faire tenir cette invitation de la Librairie Mollat à la rencontre organisée le 3 mai prochain autour de la publication de Défends-toi, Beauté violente ! (édition nouvelle) dans la Collection Poésie/Gallimard, préfacée par Richard Blin
_ cf le podcast (de 62′) de notre entretien du 15 juin 2010 à propos de Je ne voudrais rien qui mente dans un livre, suivi de Défends-toi, Beauté violente !
Seront présentés en outre à cette occasion le volume d’Actes du colloque de Cerisy qui viennent de paraître dans la Collection Classiques Garnier, sous la direction de Michael Bishop et Matthieu Gosztola : Jean-Paul Michel, “la surprise de ce qui est”,
et la Correspondance avec Pierre Bergounioux (1981-2017) publiée aux éditions Verdier
 …
La rencontre sera animée par Francis Lippa. Elle sera suivie d’une signature.
 …
En espérant votre présence, à Bordeaux, le 3 mai 2019, 8 rue de la Vieille tour, Station Ausone, Librairie Mollat, à 18 h.
 …
N’hésitez pas à faire suivre ce message à ceux (celles) de vos ami(e)s qu’il pourrait concerner.
En vous remerciant vivement de votre attention, en amitié,
 …
Jean-Paul Michel
Un beau moment d’intensité en perspective.


Ce lundi 29 avril 2019, Titus Curiosus – Francis Lippa

Enfin un CD Frescobaldi idéalement acompli ! par Christophe Rousset

28avr

Jusqu’ici, nul CD Frescobaldi

_ pas même par la grâce de l’immense Gustav Leonhardt ! _

ne m’avait véritablement satisfait !

lui, Girolamo,

le maître (1583 – 1643)

vénéré de tant de compositeurs merveilleux

_ à commencer par Johan Jakob Froberger (1616 – 1667)…

Eh bien ! le maléfice vient de se rompre,

 

au moins pour ma satisfaction personnelle ! _ je commençais à désespérer gravement… _

avec le CD Aparté AP 202  de Christophe Rousset

interprétant les Toccate e partie d’intavolatura di Cimbalo, libro primo

(de 1615, mais données ici dans la version de 1637),

sur un clavecin original anonyme de la fin du XVIe siècle,

remanié par Rinaldo de Bertonis, en 1736…

Tout enfin, ici, coule et chante de source…

Ce dimanche 28 avril 2019, Titus Curiosus – Francis Lippa

Nathalie Castagné racontant les passionnants Carnets de Goliarda Sapienza

27avr

Au Studio Ausone,

le 9 avril dernier,

Nathalie Castagné,

la traductrice en français des Carnets de Goliarda Sapienza (1924 – 1996)

_ mais aussi la principale découvreuse (mondiale !) du talent exceptionnel de Goliarda :

celle grâce à qui Goliarda a enfin (après la France) été reconnue en Italie même,

et puis partout dans le monde, à sa juste et pleine valeur d’écrivain d’exception !  _

nous a raconté cette œuvre passionnante

_ de toute façon posthume ;

et l’écriture des extraits présentés ici de ces Carnets court de 1973 à 1993 _

qui n’a certes pas été conçue comme une œuvre

par son auteure,

qui n’écrivait strictement, ici, que pour elle-même,

sans la moindre intention d’une quelconque publication

chez quelque éditeur que ce soit…

Voici le podcast de cet entretien (de 48′)

que j’ai eu avec Nathalie Castagné :

très vivant !

il introduit idéalement à l’écriture si vibrante de Goliarda…

Ces Carnets de Goliarda Sapienza sont parus le 3 janvier

aux Éditions du Tripode,

par les soins de Frédéric Martin.

Grand merci à Nathalie !

dont une brève excellente vidéo (de 5′) de présentation de ces Carnets

est aussi accessible sur le site de la librairie Mollat.

Ce samedi 27 avril 2019, Titus Curiosus – Francis Lippa

Une très belle Markus-Passion de Johann Georg Künstel (c. 1645 – 1695)

26avr

Les Passions _ musicales _ selon saint-Marc

sont bien moins nombreuses parmi le répertoire de la musique baroque allemande

que les Passions selon saint-Matthieu

ou selon saint-Jean.

Au catalogue de la bien réputée firme allemande Christophorus,

plutôt spécialisée dans le répertoire musical des compositeurs d’Allemagne du Sud,

paraît en un riche double album _ CHR 77435 _

la Markus Passion de Johann Georg Künstel (c. 1645 – 1695),

une très belle œuvre _ inédite au disque jusqu’ici _ d’une magnifique intériorité,

et, qui plus est, superbement interprétée :

par l’ensemble choral Polyharmonique

_ que dirige, primus inter pares, l’alto Alexander Schneider _,

la formation instrumentale _ munichoise bien connue _ L’arpa festante _ fondée par Michi Gaigg _ ;

et une équipe très inspirée de merveilleux solistes,

à commencer par le ténor Hans Jörg Mammel _ ici l’évangéliste.

Grand merci

d’élargir de si belle manière le répertoire discographique,

de ces musiques baroques de Passions

_ une œuvre et une interprétation idéales pour élever musicalement la ferveur des Fêtes de Pâques…

Ce vendredi 26 avril, Titus Curiosus – Francis Lippa

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur