L’excellence du talent baroque de Vaclav Luks et de son Collegium 1704 : le CD « Il Giardino dei sospiri », avec Magdalena Kozena

— Ecrit le dimanche 12 mai 2019 dans la rubriqueHistoire, Musiques”.

A ma connaissance,

aucun CD raté jusqu’ici

de Vaclav Luks

et son Collegium 1704.

Juste après son très réussi Messie de Handel

_ soit le CD Accent 24354 ;

et cf mon article du 30 avril dernier :

_,

voici maintenant un splendide récital de cantates profanes

du début du XVIIIème siècle _ italien : à Naples, Rome et Venise _,

intitulé Il Giardino dei sospiri,

toujours avec son ensemble Collegium 1704,

et avec, cette fois, la mezzo-soprano _ tchèque, elle aussi _ Magdalena Kozena

_ soit le CD Pentatone PTC 5186 725,

dont on soulignera, aussi, et cette fois encore, la perfection de la prise de son _ :

avec des œuvres de

Benedetto Marcello, vénitien (1686 – 1739) : Arianna abandonnata ;

Francesco Gasparini, vénitien (1661 – 1727) : Atalia : Ombre, cure sospetti ;

Leonardo Leo, napolitain (1694 – 1744) : Angelica e Medoro : Or ch’è dal sol difesa

Georg Frideric Handel, à Rome : Qual ti diveggio, oh Dio (HWV 150) ;

ainsi que deux Sinfonie,

une de Leonardo Vinci, napolitain (1690 – 1739), extraite de Maria dolorata ;

j’autre, de Handel, extraite d’Agrippina.

Un récital absolument délicieux

et qui nous met en joie !

Ce dimanche 12 mai 2019, Titus Curiosus – Francis Lippa

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


three * 8 =

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur