La perfection du grand style français : les Dies Irae, De Profundis et Te Deum de Lully, par Leonardo Garcia Alarcon

— Ecrit le mardi 27 août 2019 dans la rubriqueHistoire, Musiques”.

C’est un très grand plaisir

de retrouver le grand style français

de Jean-Baptiste Lully (1632 – 1687)

dans trois des Motets religieux _ Dies Irae, De Profundis et Te Deum _ pour la Cour du Grand Roi,

par le chœur de chambre de Namur,

le Millenium Orchestra,

la Cappella Mediterranea,

sous la direction de Leonardo Garcia Alarcon,

et avec

Sophie Junker et Judith Van Wanrou, dessus,

Matthias Vidal et Cyril Auvity, hautes-contre,

Thibaut Lenaerts, taille,

et Alain Buet, basse-taille :

en un vraiment très beau CD Alpha 444

_ dans la collection Château de Versailles.

Ce mardi 27 août 2019, Titus Curiosus – Francis Lippa

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


7 * six =

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur