L’art anomique des tempi de Vladimir Feltsman dans les « Préludes » de Chopin

— Ecrit le jeudi 12 septembre 2019 dans la rubriqueMusiques”.

L’enregistrement,

à Moscou en 1984,

des Préludes opus 28 de Chopin

par Vladimir Feltsman

_ né le 8 janvier 1952 à Moscou, émigré aux État-Unis en 1987 et citoyen américain depuis 1995 ; il vit désormais à New-York _,

réédité dans le coffret de 8 CDs Vladimir Feltsman The Complete Columbia Album Collection _ Sony 19075911432 _,

se caractérise par une accélération des passages rapides et un ralentissement des passages lents

tout à fait intéressante, à entendre,

en son anomie même,

par rapport à d’autres interprétations excellentes…

Sur cet interprète remarquable qu’est Vladimir Feltsman,

cf mon article du 21 août 2018 : 

Ce jeudi 12 septembre 2019, Titus Curiosus – Francis Lippa

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


5 + = eight

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur