Un très intéressant nouveau volume des Symphonies Parisiennes de Joseph Haydn, avec la n° 87, « L’Impatiente »

— Ecrit le dimanche 6 octobre 2019 dans la rubriqueNon classé”.

Le projet

de Julien Chauvin,

à la tête de son superbe Concert de La Loge _ Olympique… _

d’associer

aux Symphonies parisiennes de Joseph Haydn

des œuvres contemporaines

données elles aussi à Paris,

est très riche ;

ne serait-ce, déjà, que pour une connaissance plus pointue

_ et surtout musicale _

de l’histoire de la musique alors donnée à Paris.

Ce jour,

après La Reine (la n° 85, en Si bémol Majeur ; de 1785-86),

La Poule (la n° 83, en sol mineur ; de 1785),

L’Ours (la n° 82, en Do Majeur ; de 1786),

nous arrive

L’Impatiente (la n° 87, en La Majeur ; de 1785).

Associée à des Airs

d’Antonio Sacchini,

Christoph Willibald Gluck,

Jean-Baptiste Lemoine,

Johann Christoph Vogel

et André-Ernest-Modeste Grétry

_ qu’interprète la soprano Sophie Karthaüser _,


ainsi qu’à une Symphonie de Louis-Charles Ragué (1744 – après 1793).


Ce dimanche 6 octobre 2019, Titus Curiosus – Francis Lippa

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


6 * two =

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur