Je me souviens de quelques films avec Kirk Douglas vus au cinéma à Bordeaux durant mon enfance…

— Ecrit le jeudi 6 février 2020 dans la rubriqueCinéma”.

Hier 5 février 2020,

est décédé, à Beverly Hills,

Kirk Douglas

_ né Issur Danielovitch Demsky, à Amsterdam (État de New-York), le 9 décembre 1916.

Et je me souviens _ d’abord (à la Georges Perec, si je puis dire…) _ de lui dans quelques films en couleur et cinémascope _ vus au cinéma,

lors de leur sortie en France,

durant mon enfance

_ les dimanches où nous n’allions pas assister à un match des Girondins au Stade Municipal de Bordeaux _,

à Bordeaux

_ au sortir du fastueux déjeuner de midi chez mes chers grands-parents, rue Judaïque.

Plus tard,

étudiant à Bordeaux,

j’ai vu d’autres films _ tels L’Arrangement (d’Elia Kazan, en 1969 ; avec Faye Dunaway aussi) et Le Reptile (de Joseph Mankiewicz, en 1970 ; avec Henry Fonda aussi) _ dans lesquels Kirk Douglas jouait, et qui m’ont marqué ;

certains _ tel Les Sentiers de la gloire (de Stanley Kubrick, en 1957), dont la sortie n’a été autorisée en France qu’en 1975… _ qui passaient _ ou repassaient _ en ciné-club

_ pour Les Sentiers de la gloire de Kubrick, ce fut au cinéma L’Intendance, Cours de l’Intendance

(qui a fermé peu de temps après, en 1976)…

Le cinéma Intendance a fermé en 1976. Il avait été acquis par la suite par le magasin de cristallerie Christofle

Le cinéma Intendance a fermé en 1976. Il avait été acquis par la suite par le magasin de cristallerie Christofle

CRÉDIT PHOTO : SUD OUEST

 

Sans compter bien d’autres films, avec lui,

regardés plus tard à la télévision.

Mais ce sont de ces séances de cinéma-là _ à Bordeaux _ de mon enfance

_ entre 1954 et 1960, surtout _

dont me revient d’abord le vivant souvenir

aujourd’hui…

20 000 lieues sous les mers (de Richard Fleischer, en 1954),

Ulysse (de Mario Camerini, en 1954 aussi _ avec Silvana Mangano et Rossana Podesta _),

La Vie passionnée de Vincent Van Gogh (de Vicente Minelli et George Cukor, en 1956),

Les Vikings (de Richard Fleischer, en 1958 _ avec Tony Curtis aussi _),

Liaisons secrètes (de Richard Quine, en 1960 _ avec Kim Novak aussi _),

Spartacus (de Stanley Kubrick, en 1960 aussi)…

Je me souviens donc de Kirk Douglas

(1916-2020)

et du cinéma d’Hollywood de ces années 50…

Ce jeudi 6 février 2020, Titus Curiosus – Francis Lippa

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


+ five = 9

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur