Un précieux (et rare) exemplaire d’un recueil de 36 pièces de Shakespeare, de 1623, vendu aux enchères à New-York

— Ecrit le vendredi 16 octobre 2020 dans la rubriqueHistoire, Littératures”.

Hier, 15 octobre,

Le Figaro a annoncé « Un recueil de pièces de William Shakespeare vendu 10 millions de dollars aux enchères » organisées par la maison Christie’s de New-York.

Voici l’article, informatif :

Un recueil de pièces de William Shakespeare vendu 10 millions de dollars aux enchères

L’exemplaire, publié en 1623, est désormais l’une des œuvres littéraires les plus chers jamais vendues.

Par Le Figaro et AFP agence
Publié hier à 09:17, mis à jour hier à 10:06
Le livre a permis à des pièces majeures, comme Macbeth, de subsister.
Le livre a permis à des pièces majeures, comme Macbeth, de subsister. CARLO ALLEGRI / REUTERS

Il était estimé entre 4 et 6 millions de dollars, son acquéreur a finalement déboursé près du double pour se l’offrir. Un exemplaire du premier recueil de pièces de William Shakespeare a été vendu pour 9,97 millions de dollars lors d’enchères organisées par la maison Christie’s de New York.

Publié en 1623, sept ans après la mort de l’auteur _ le 23 avril 1616, à Stratford-upon-Avon _, le livre est le résultat du travail de collecte de deux amis du dramaturge anglais, John Heminge et Henry Condell. Il contient 36 pièces, dont certaines majeures, qui auraient vraisemblablement été perdues sans cette publication («Macbeth» et «La nuit des rois»). Il est considéré par certains comme la plus grande œuvre littéraire en langue anglaise. L’exemplaire vendu mercredi, qui fait partie des six aujourd’hui détenus par des collectionneurs privés, a établi un nouveau record pour un ouvrage littéraire. Plusieurs livres ont déjà été au-delà, notamment le Codex Leicester de Léonard De Vinci, qui a été acheté 30,8 millions de dollars par Bill Gates en 1994, un record. Mais il s’agit de travaux de recherche, comme le Codex, d’ouvrages religieux, de livres illustrés ou de documents officiels _ et pas d’une œuvre littéraire…

Le mois dernier, un exemplaire rarissime de la pièce Les Deux Nobles Cousins – écrite conjointement par William Shakespeare et John Fletcher en 1613 – a été retrouvé en Espagne. Le livre, publié _ lui _ en 1634, était classé sans étiquette _ c’est-à-dire égaré… _ au milieu d’ouvrages de philosophie _ parmi lesquels personne n’avait pensé jusqu’alors aller le rechercher (et dénicher)… _, dans un rayon de la bibliothèque du Collège royal écossais de Salamanque.

Dont acte.

Ce vendredi 16 octobre 2020, Titus Curiosus – Francis Lippa

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


+ four = 8

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur