Question : lesquels des « Tirages Fresson » de Bernard Plossu, sont ceux que je préfère ?.. La question du choix de l’image de la couverture de cet album « Tirages Fresson »

— Ecrit le samedi 7 novembre 2020 dans la rubriquephotographie”.

Et encore avant de me plonger dans la contemplation, une par une, des 13 images auxquelles va ma prédilection en ce sublime « Tirages Fresson » de l’ami Bernard Plossu,

un tout dernier questionnement-réflexion préalable :

celui à propos du choix de l’image de la couverture de cet album de 2020, aux Éditions Textuel,

qui est aussi l’image inaugurale de l’album, page 13,

légendée « Ardèche, France, 2012 » :

Bernard Plossu : tirages Fresson

Soit une image qui ne fait partie,

ni de ma sélection des 13 images préférées,

ni même de la liste des 22 autres que j’aime aussi beaucoup…

À flanc de montagne, sur le bord de ce qui pourrait être un vague sentier, mal tracé _ probablement parce que guère fréquenté, en ces contrées cévenoles de montagne, à plus de 1700 mètres d’altitude… _, sur lequel est en train de cheminer le photographe,

et juste avant la pente vertigineuse qui sépare cette montagne d’une autre,

recouverte, elle, d’un touffu manteau vert sombre, presque noir, d’une très étendue forêt uniforme, sur laquelle s’étend, surplombante et plutôt menaçante, une épaisse nuée grise lourde d’orages à venir,

parmi des herbes d’un vert déjà jaunissant, dressées _ vent aidant, sur ces sommets _ vers le ciel, et magnifiquement éclairées, elles _ en un premier plan qui occupe la moitié de l’image, du coin à gauche en bas, jusqu’au coin en haut à droite _ par quelque rayon d’un soleil peut-être automnal,

la touffe, large, drue et bien ronde, à peu près au centre de l’image, d’un buisson, lui, bien vert _ et d’un vert bien foncé, pas du tout jaunissant…

Je dois dire que ni par ses couleurs, ni par ses formes, cette image ne retient mon attention…

Alors pourquoi cette image a-t-elle été choisie comme emblématique de cet album _ très (et très heureusement !) divers, comme toujours chez Plossu… _,

plutôt que d’autres mille fois plus poétiques, du moins à mon regard de spectateur, moi qui ne suis pas un marcheur-randonneur de sentiers de montagnes ?

J’ai _ par courriel _ posé la question à l’ami Plossu ;

dont voici la _ très courte _ réponse avant-hier, à 10h 42 :

« on a eu bien du mal à choisir, avec les gens de textuel, la bonne couv  !« …

Peut-être, me dis-je, l’intérêt éditorial d’une thématique vaguement écologique…

À moins qu’il ne s’agisse d’un très bon souvenir personnel _ de l’auteur de l’image photographique _ de randonnée en Ardèche ;

une randonnée de montagne cévenole peut-être à partir de la maison des amis Bernard et Annie Mirabel, de Bernard Plossu, au Pont d’Aleyrac…

Et il se trouve que mon intuition est assez bonne !!! :

cette même image en couleur _ et associée à la même, mais cette fois en noir et blanc, à la page 129 _,

et cette fois légendée « Aux environs du mont Mézenc« ,

se trouve en effet à la page 128 de l’extraordinairement merveilleux « Le Pays des petites routes _ en Ardèche« ,

paru en 2011, en co-édition :

aux Éditions Yellow now (de l’excellent Guy Jungblut)

et La Fabrique du Pont d’Aleyrac (de Bernard et Annie Mirabel)…

Le pays des petites routes en Ardèche

Et à ce propos,

fait, elle, bien partie de mon choix des 13 images préférées ici, 

la fabuleusement puissante image _ d’un tout simple escalier noir, en bois, à l’intérieur d’une maison (probablement située, elle, au Pont d’Aleyrac, en Ardèche : environ à mi-chemin entre le Mont Mézenc et La Voulte-Sur-Rhône) _, page 43,

légendée « Chez les Mirabel, Ardèche, France, 2012 » :

quelle étonnante force d’emprise cette image a sur nous !..

image

je la commenterai bien sûr un peu plus tard…

Alors que j’adore, que dis-je, je vénère, j’idolâtre,

les images _ du sublimissime « sofa rouge de Carlos Serrano, à Madrid, 1975« , qui se trouve à la page 95 de l’album de 2007 ; et des plus que fascinantes, magiques !, « clés de Zanot, Milan, Italie, 2009« , à la page 93 de l’album de 2013… _ choisies idéalement (!) pour les couvertures

du « Plossu Couleurs Fresson« , de 2007, pour l’exposition, à Nice, au Théâtre de la Photographie et de l’Image

Plossu couleur Fresson : exposition, Nice, Théâtre de la photographie et de l'image, 21 déc. 2007-16 mars 2008

et du « Couleurs Fresson« , de 2013, aux Éditions Hazan

Couleurs Plossu : séquences photographiques 1956-2013

Deux merveilleux fabuleux albums

de précédents recueils de ces si extraordinairement poétiques « tirages Fresson » en couleurs…

Bien sûr, à suivre…

Cela n’était qu’un énième hors d’œuvre…

Ce samedi 7 novembre 2020, Titus Curiosus – Francis Lippa

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


9 - five =

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur