Récapitulatif de quelques petits progrès à propos de la descendance de Jean Bonopéra et son épouse Marie-Louise Hulné, sur deux générations

— Ecrit le mardi 16 mars 2021 dans la rubriqueHistoire, photographie”.

Ce soir,

j’éprouve le besoin de m’attarder sur quelques petits progrès accomplis récemment sur l’identification de quelques membres de deux générations de descendants de Jean Bonopéra et son épouse Marie-Louise Hulné :

d’abord, la génération de leurs au moins six enfants _ dont, de l’un d’entre eux, j’ignore le prénom : il s’agit de celle qui a épousé, à Oued Fodda, le sergent-chef Aimé Jouvence, dont elle a eu, au domicile de ses parents Bonopéra, à Oued Fodda, le 23 novembre 1032, un petit garçon, Claude Jouvence ;

et dont d’un autre, Claude Bonopéra, j’ignore encore à ce jour presque tout, sinon le prénom, et le genre : masculin ;

et surtout, faute de connaître les dates de naissance de chacun de ces 6 enfants de Jean Bonopéra, j’ignore leur ordre de naissance au sein de la fratrie ;

car je connais les dates de naissance de seulement 3 de ces enfants : le 25 juin 1902, à Rabelais, pour Georges-Paul ; le 13 novembre 1905, à Rabelais, toujours, pour Aimée ; et le 10 mars 1913, à Orléansville, pour Jeanne ;

pour les trois autres,

de Joséphine, je connais seulement la date et le lieu du mariage (célébré « dans l’intimité« …), le 30 janvier 1923, à Duperré, avec Kléber Défillon, né le 30 avril 1900 à Duperré) ;

de Claude, je ne sais quasiment rien pourrait-il être ce Claude-Jean Bonopéra né à Alger le 18 mai 1922 (et qui décèdera à Marseille le 16 avril 1992) ? je l’ignore… ;

et de la sœur Bonopéra, qui a épousé, à Oued Fodda, le sergent-chef Aimé Jouvence (qui était sergent-chef au 3e régiment de Tirailleurs, à Fez), et dont j’ignore encore le prénom, je connais seulement la date et le lieu de naissance, à Oued Fodda, le 23 novembre 1923, de leur fils, le petit Claude-Lucien Jouvence, d’après deux avis, d’une part, du Progrès d’Orléansville du 1er décembre 1932 (pour lequel le sergent-chef Jouvence, aux tirailleurs algériens, est stationné à Taza) ; et d’autre part, de L’Écho d’Alger du 3 décembre 1932, qui ne manque pas d’adresser ses compliments aux « heureux parents, M. Jouvence, sergent-chef au 3e régiment de tirailleurs à Fez, et Mme, née Bonopéra« , ainsi qu’au « grand-père, M. Bonopéra Jean, notre sympathique agent de police locale« … 

Cf aussi, en mon article du 15 février dernier :  , l’anecdote bien intéressante (parue dans L’Écho de Tlemcen du 12 novembre 1929) de l’accident survenu à la gare de Tlemcen, le 6 novembre 1929, à deux des gendres de Jean Bonopéra : Aimé Jouvence et Kléber Défillon ; Aimé Jouvence était alors en garnison à Tlemcen, et Kléber Défillon, qui était venu ce jour-là à Tlemcen rendre visite à son beau-frère, était employé aux chemins de fer du P.L.M., à Affreville… _ :

Joséphine Bonopéra ;

Georges-Paul Bonopéra ;

Claude Bonopéra ;

Aimée Bonopéra ;

x Bonopéra _ l’épouse, à Oued Fodda (j’ignore la date de ce mariage), d’Aimé Jouvence ; et mère, à Oued Fodda, au domicile des grands-parents maternels Bonopéra, le 23 novembre 1932, du petit Claude-Lucien Jouvence… _ ;

et Jeanne Bonopéra ;

et ensuite la génération de leurs _ au moins _ 13 petits-enfants :

d’abord, les 2 enfants Défillon _ dont j’ignore les dates de naissance _ de Joséphine Bonopéra et son époux Kléber Défillon _ mariés à Duperré, le 30 janvier 1923 _ :

Simone Défillon _ j’ignore le lieu et la date de sa naissance _ ;

et son frère ou sa sœur Défillon _ dont j’ignore tout, à part l’existence _ ;

puis, les 6 enfants Bonopéra _ dont je connais les dates de naissance de seulement 3 d’entre eux (pour Paul : le 31 juillet 1926, à La Ferme ; pour Jacqueline : le 15 janvier 1944, à La Ferme ; et pour Vivianne, le 20 octobre 1951, à Saint-Cyprien-des-Attafs) _ de Georges-Paul Bonopéra et son épouse Clémentine Petit _ mariés à Duperré, le 25 mai 1925  _ :

Paul Bonopéra _ né à La Ferme, le 31 juiller 1926 _ ;

Hélène Bonopéra ;

Jacqueline Bonopéra _ née à La Ferme, le 15 janvier 1944 _ ;

Mireille Bonopéra ;

Stéphanie Bonopéra ;

et Vivianne Bonopéra _ née à Saint-Cyprien-les-Attafs, le 20 octobre 1951 _ ;

puis les 4 enfants Louyot de Jeanne Bonopéra et son époux Marcel-Auguste Louyot _ mariés à Oued Fodda, le 22 septembre 1934 _ :

Josianne Louyot _ née à Oued Fodda, le 27 décembre 1935 _ ;

et trois autres enfants Louyot _ dont j’ignore tout, à ce jour, y compris les prénoms…

et enfin _ au moins _ 1 enfant Jouvence de la sœur Bonopéra dont j’ignore encore le prénom, et son époux Aimé Jouvence :

Claude-Lucien Jouvence _ né à Oued Fodda le 23 novembre 1932.

À suivre…

Ce mardi 16 mars 2021, Titus Curiosus – Francis Lippa

Commentaires récents

Posté par Louyot
Le 26 mars 2021

Bonjour, je serais ravi de discuter avec vous et peu être vous faire avancer au niveau de la famille Louyot Marcel.

Cordialement

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


* four = 8

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur