Questions sur les dates de la fin de la présence en Algérie des divers membres de la famille Ducos du Hauron autres qu’Amédée, qui demeurera définitivement en Algérie…

— Ecrit le mardi 9 novembre 2021 dans la rubriqueBlogs, Histoire, photographie”.

Ce matin, ce courriel

(intitulé « Dates du transfert d’Algérie en France de membres de la famille Ducos du Hauron : en novembre 1896, ou après mars 1898« )

adressé à Joël Petitjean, avec lequel mes échanges de courriels sont très féconds…

Ayant pensé ce matin à consulter le livret militaire d’Amédée Ducos du Hauron 

ainsi que le livret militaire de Gaston Ducos du Hauron, deux précieux documents à regarder-explorer dans tous leurs détails,
 
je viens de constater que Gaston résidait encore en Algérie à la date du 7 mars 1898 ;
et aussi, et peut-être surtout, qu’il avait été présent, au moins lui (sinon son père, sa mère et ses sœurs… : il faudrait l’établir…), à Orléansville, à la date du 21 janvier 1897 : pour quelles raisons ? 
La célébration du mariage de son frère Amédée avec l’orléansvillaise Marie-Louise Rey ? Peut-être ; cette date du mariage d’Amédée et Marie-Louise nous demeurant encore inconnue…
 
Cela remet en cause la thèse parfois soutenue du retour et installation en France (et à Paris) de toute la famille d’Alcide Ducos du Hauron (à l’exception, bien sûr, d’Amédée) en novembre 1896 _ Louis, lui, résidant 27 rue des Batignolles, au moins à partir du 23 octobre 1896… Alors qu’à la date du 23 juillet 1895, il résidait encore à Alger, au 23 Boulevard Bon Accueil, Mustapha, Alger…
Les recherches sur ce point doivent être affinées…
 
La différence entre la date de novembre 1896 (cf une lettre de Louis Ducos du Hauron à Fraisse, à Fribourg, en Suisse…) et cette date de mars 1898 (présente dans le livret mlitaire de Gaston)
pose la question de retours probablement échelonnés des membres de la famille Ducos du Hauron ;
de même que celle de la date de l’installation à Paris, 27 rue des Batignolles, de Louis ? Oui ! d’Alcide et sa famille ? Certainement plus tard, et peut-être pas à Paris… Cela mérite assurément d’être bien mieux précisé. Cf ici, déjà, le précieux détail de la correspondance conservée entre Louis Ducos du Hauron et Paul Nadar (Paris, 8 février 1856 – Paris, 1er septembre 1939), entre le 3 décembre 1891 et le 1er mai 1914…
 
Pour ce qui concerne l’installation en résidence durable à Paris, avant le déménagement à Savigny-sur-Orge, 14 rue des Rossays, en 1902, probablement faut-il distinguer ici la situation de résidence de Louis, de celle de son frère Alcide (et sa famille)… Alcide a-t-il, lui (ainsi que sa famille), été domicilié à Paris, comme son frère Louis l’a été au 27 rue des Batignolles, à partir, au moins, du 23 octobre 1896 (cf sa lettre n°7 à Paul Nadar), cela doit être précisément établi… 
 
En tout cas, je constate que mes recherches sur la présence des Ducos du Hauron en Algérie, ne sont pas tout à fait inutiles..
 
À suivre…
 
Francis
Recherches bien évidemment à poursuivre…
Ce mardi 9 novembre 2021
Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


8 - = seven

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur