Un courriel programmatique, ce soir, adressé à Jakintza, à propos de maisons dont des cousins de Marie Delouart (1840 – 1917) et son fils Maurice Ravel, des Goyenague, des Etchepare et des Cerciat, ont été des propriétaires, à Ciboure…

— Ecrit le dimanche 14 novembre 2021 dans la rubriqueHistoire, Musiques, Rencontres, Villes et paysages”.

Simplement,

pour ce dimanche soir 14 novembre 2021,

voici le bref et simple courriel que je viens d’adresser à l’Association Jakintza, de Ciboure,

et à certains de ses membres qu’il m’est arrivé d’amicalement, et à diverses reprises, rencontrer :

Voici l’article que, 
suite aux très riches apports du numéro 94 (« Ciboure – Ziburu : la rue du Quai ») de Paul Badiola et Guy Lalanne, 
je viens à l’instant de peaufiner et achever :
concernant les domiciles à Ciboure de personnes portant,
telle Marie Delouart (1840 – 1917), la mère de Maurice Ravel (1875 – 1937),
le patronyme de Delouart ;
et issues, comme elle, son arrière-petite-fille, du cibourien Gratien Delouart (1748 – 1798).
Je me pencherai, en suivant,
sur le repérage des domiciles de familles apparentées à ces Delouart,
au premier chef desquels les cousins Goyenague,
que Maurice Ravel cite nommément (« les Goyenague« ) dans sa lettre à Marie Gaudin du 22 juin 1911,
au moment où Maurice Ravel cherche pour lui-même et la cibourienne que demeure sa mère, un logement commode et situé à Ciboure (« Nous préfèrerions que ce soit chez des parents. Les repas pris en commun seraient moins embêtants que des repas pris chez des étrangers« ), pour une période de trois mois « à partir du 15 juillet« 
(la maison de Paul Goyenague et son épouse (et cousine) Nicolasse Goyenague se trouve 6 rue du Quai !) ;
puis les cousins Etchepare et les cousins Cerciat,
effectivement propriétaires, eux aussi, de maisons à Ciboure,
d’après le récent excellent numéro 94 de la revue de l’Association Jakintza, consacré à la rue du Quai (et au quartier de la rue Pocalette),
sous la double signature de Paul Badiola et Guy Lalanne.
Ce serait assurément bien agréable de rencontrer un retour de la part de Cibouriens de l’Association Jakintza, telle une relecture, des précisions, des rectifications à mes recherches…
Bien à vous, et fidèlement,
Francis Lippa à Bordeaux (et Saint-Jean-de-Luz)

Ce dimanche 14 novembre 2021, Titus Curiosus – Francis Lippa

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


5 * = twenty

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur