Posts Tagged ‘musique de chambre

L’alto ou la clarinette dans les Sonates avec piano opus 20 n°1 et n°2 de Brahms : Lise Berthaud et Florent Pujuila, avec Eric Le Sage

18déc

Maintenant que vient de paraître le volume 5

de l’Intégrale de la Musique de  Chambre de Johannes Brahms

de B Records,

il nous est loisible de comparer les versions pour alto _ par Lise Bertheaud _

et pour clarinette _ par Florent Pujuila _

des Sonates avec piano opus 120 _ avec Éric Lesage les deux fois _ :

soient les CDs volume 3 (« Œuvres avec instruments à vent« ) _ LBM015 _

et volume 5 (« Sonates pour alto et piano, et Zwei Gesänge pour voix, alto et piano) _ LBM023.

Une intégrale assurément intéressante.

Et autant j’avais beaucoup aimé la prestation de Florent Pujuila

_ cf mes articles du 18 mars : 

et du 22 mars derniers : _,

autant, cette foi-ci,

me déçoit celle de Lise Bertheaud

dans ces œuvres pourtant splendides _ et tardives : crépusculaires _ de Johannes Brahms (1833 – 1897).

Ce mercredi 18 décembre 2019, Titus Curiosus – Francis Lippa

La merveille d’interprétation du Trio pour piano, violon et violoncelle op. 24 de Mieczyslaw Weinberg par Gidon Kremer, Yulianna Avdeeva et Giedré Dirvanauskaité

29nov

Mieczyslaw Weinberg

(Varsovie, 8 décembre 1919 – Moscou, 26 février 1996)

_ et ami de Dmitri Chostakovitch (Saint-Petersbourg, 12 septembre 1906 – Moscou, 9 août 1975) _,

est un immense compositeur du XXème siècle ;

dont l’œuvre comporte 154 numéros d’opus

_ celle de Chostakovitch, 147.

Depuis pas mal d’années maintenant,

l’œuvre de Weinberg

connaît pas mal d’enregistrements discographiques,

parmi lesquels ceux, admirables, de Gidon Kremer et sa Kremerata Baltica…


Aujourd’hui paraît un admirable CD _ Deutsche Grammophon 483 7522 _

sobrement intitulé Chamber Music,

comportant,

outre ce chef d’œuvre absolu _ sublime ! _ qu’est le Trio pour piano, violon et violoncelle opus 24 (de 1946),

interprété par Yulianna Adveeva, au piano, Gidon Kremer au violon, et Giedré Dirvanauskaité au violoncelle,

3 Pièces pour Violon et Piano

et la Sonate pour Violon et Piano n° 6, op. 136 bis,

par Gidon Kremer et Yulianna Adveeva.

Ce CD est lui-même un chef d’œuvre d’interprétation de cette musique de Weinberg,

absolument poignante.

C’est un événement pour la musique.

Et un CD indispensable.

Ce vendredi 29 novembre 2019, Titus Curiosus – Francis Lippa

Un superbe double-album de l’Ensemble Florilegium : « Music for a King _ Chamber works from the Court of Frederick the Great »

14sept

L’Ensemble Florilegium

nous a fort bien accoutumés

à de splendides réalisations discographiques

_ notamment  dans l’interprétation de la musique de chambre de Georg-Philipp Telemann (1681 – 1767).


Ce jour d’automne 2019,

c’est un double-album de musique de chambre à la Cour du roi Frédéric de Prusse (1712 – 1786), à Berlin

_ un roi (de 1740 à sa mort, en 1786), très éminent flûtiste lui-même _,

qui nous est offert cette fois par l’excellent Ensemble Florilegium

_ un double CD Channel Classics CCS 41819 _,

avec

le Ricercar de L’Offrande musicale, de Johann-Sebastian Bach (1685 – 1750),

une Sonate en trio pour flûte, violon, viole de gambe et clavecin, de Johann-Joachim Quantz (1697 – 1773),

une Sonate pour violoncelle et continuo, de Carl-Heinrich Graun (1704 – 1759),

un Quintette pour flûte, violon, viole de gambe, violoncelle et clavecin, de Johann-Gottlieb Graun ()1703 – 1771),

une Sonate pour flûte et continuode Johann-Gottfried Müthel (1728 – 1788),

une Sonate pour violon et continuo, de Franz Benda (1709 – 1786),

un Andantino con Variazioni pour clavecin, de Carl-Friedrich-Christian Fasch (1736 – 1800),

et un Duetto pour flûte et violon, de Carl-Philippe-Emanuel Bach (1714 – 1788).

La réalisation de ce très beau programme

_ superbement composé ! _,

dans lequel la royale flûte occupe une éminente place,

est parfaite !


Ce samedi 14 septembre 2019, Titus Curiosus – Francis Lippa

Lockenhaus, Nicolas Altstaedt reprend le lambeau de Gidon Kremer : premier fruit, un superbe CD magyar, Veress-Bartok (Alpha 458)

30août

Le magnifique violoncelliste Nicolas Altstaedt

reprend à Lockenhaus

le flambeau de Gidon Kremer…



avec pour premier fruit discographique,

splendide !,

un merveilleux CD de musique de chambre

_ un trio à cordes (de 1954) et un quintette à cordes avec piano (de 1904) _

de deux compositeurs hongrois :

Sandor Veress (Kolozsvar, 1er février 1907 – Berne, 4 mars 1992),

pour le Trio à cordes ,

Béla Bartok (Nagyszentmiklós, 25 mars 1881 – New-York, 26 septembre 1945),

pour le Quintette à cordes avec piano.

Les interprètes des deux œuvres de ce splendide CD

fleurent bon le meilleur du plus haut du dessus du panier :

Vilde Frang, au violon,

Lawrence Power, à l’alto

et Nicolas Altstaedt, au violoncelle,

pour le Trio à cordes de Sandor Veress ;

Barnabas Kelemen et Vilde Frang, aux violons,

Katalin Kokas, à l’alto,

Nicolas Altstaedt, au violoncelle,

et Alexander Lonquich, au piano.

Les deux œuvres (de 1904 et 1954) sont très différentes,

mais aussi belles _ et superbement surprenantes _ l’une que l’autre :

la réussite discographique

_ et enrichissement du catalogue _

de ce CD Alpha 458

est un cadeau de roi !


Ce vendredi 30 août 2019, Titus Curiosus – Francis Lippa

Le genre aimé du quatuor avec piano : un beau CD avec deux Quatuors avec Piano de Johann Wilhelm Wilms, par le Valentin Klavierquartett

12juin

Au fur et à mesure de ma connaissance se développant

du répertoire musical,

j’ai pris conscience,

qu’au sein de la musique de chambre

_ domaine que j’apprécie, déjà, tout particulièrement _,

m’agrée tout spécialement

le quatuor avec piano

_ probablement pour ce que la percussion du piano apporte d’allègre piaffement rythmique,

de vie.


Par exemple,

je viens de découvrir deux quatuors avec piano de Johann Wilhelm Wilms (1772 – 1847,

avec le CD CPO 555 247-2 Two Piano Quartets

en l’occurence celui de l’opus 30 en Fa majeur

et celui de l’opus 22 en Do majeur,

par le Valentin Klavierquartett

qui me plaisent fort bien !


Le livret de ce CD, sous la plume de Joachim Draheim

présente aussi un excellent panorama de ce genre du Quatuor avec piano,

depuis les chefs d’œuvre de Mozart (le KV 478, en Sol mineur, et le KV 493 en Mi bémol majeur),

jusqu’aux œuvres de

Gustav Mahler (le mouvement de Quatuor avec piano en La mineur),

Richard Strauss (opus 13)

et surtout Josef Suk, l’opus 1, que j’aime tout spécialement.

Ce mercredi 12 juin 2019, Titus Curiosus – Francis Lippa

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur