Posts Tagged ‘Ratas del Viejo Mundo

Découvrir le merveilleux compositeur à la source du meilleur de la musique de la Renaissance en Italie : Adrian Willaert

01fév

En tête du très beau programme du CD Ossesso

_ cf mon article d’avant-hier :

_,

un merveilleux motet d’Adrian Willaert (c.1490 – 1562) :

I vidi in terra angelici costumi.

Voilà qui me suggère de découvrir ce compositeur majeur

_ absolument crucial dans l’histoire de la musique européenne à la Renaissance ! _,

qui, « vers le milieu du du XVIe siècle, domina la vie musicale en Italie » :

ainsi que le présente Piet Stryckers,

en page 6 du livret du superbe CD Ricercar RIC 331,

de Chansons, Madrigali, Villanelle d’Adrian Willaert,

par l’ensemble Romanesque, dirigé par Philippe Malfeyt…

Après être entré vers 1515

au service de la famille d’Este à Ferrare,

Adrian Willaert fut nommé en 1527 maître de chapelle

à Saint-Marc de Venise ;

dont il occupa le poste jusqu’à sa mort, en 1562 :

durant trente-cinq très fécondes et marquantes années.

« Parmi ses élèves,

Andrea Gabrieli, Cipriano de Rore, Jacob Buus, Constanzo Porta, Nicola Vicentino,

ainsi que le théoricien Gioseffo Zarlino.« 

Je viens donc d’écouter ce jour,

outre ce premier CD de Chansons, Madrigali, Villanelle,

un autre merveilleux CD Ricercar,

le CD RIC 335,

pour un programme cette fois de musique religieuse,

autour des irradiantes Vespro della Beata Vergine, d’Adrian Willaert,

par la Capilla Flamenca, dirigée par Dirk Snellings.

 Et que j’ai complété par un CD Hyperion,

le CD Hyperion CDA 67749,

pour un programme a cappella de Motets de Willaert

(avec aussi un de Josquin, et un autre de Cipriano de Rore)

bâti autour de la Missa Mente tota du maître de Saint-Marc,

par l’excellent ensemble vocal _ de six chanteurs _ Cinquecento.

Soit un merveilleux voyage

_ enchanteur ! _

vers un des plus grands maîtres de la musique

de cette Renaissance en Italie.

Ce vendredi 1er février 2019, Titus Curiosus – Francis Lippa

Un très raffiné et subtil CD « Ossesso », par Las Ratas del Viejo Mundo, de Floris De Ryckert : une vivante Renaissance

30jan

Le programme musical

_ outre qu’il est superbement interprété

par l’ensemble Las Ratas del Viejo Mundo, dirigé par Floris De Ryckert,

en un CD intitulé Ossesso (un CD Ramée Black Series RAM 1808 _

intitulé, donc, Ossesso

est passionnant ;

de même que l’interprétation est d’une vibrante poésie.

Il s’agit en effet de Madrigaux italiens

d’amour et d’affliction,

dont les compositeurs _ multiples : au nombre de 18 ; plus trois pièces anonymes et un air traditionnel frioulan… _ sont :

Adrian Willaert (c.1490 – 1562),

Jacopo da Bologna (fl. 1340 – 1360),

Donato da Firenze (fl. 1350 -1370),

Ivo Barry (fl. 1525 – 1550) et Balint Bakfark (1526/3à – 1576),

Jacob Arcadelt (c. 1507 – 1568),

Guglielmo Ebreo da Pesaro (c. 1420 – c. 1484),

Alonso Mudarra ((c. 1510 – 1580),

Vincenzo Galilei (c. 1525/30 – 1591),

Filippo de Monte (1521 _ 1603),

Francesco Canova da Milano (1497 – 1543),

Hubert Waelrant (c. 1517 – 1595),

Joan Ambrosio Dalza (fl. 1508),

Carlo Gesualdo (1566 – 1613),

Bartolomeo Trombocino (c. 1470 – après 1534),

Michelagnolo Galilei (1575 – 1631),

Giaches de Wert (1535 – 1596),

et Orlando di Lasso (1530/30 – 1594),

composant un programme splendide

d’un intense raffinement :

tout au long d’une rayonnante Renaissance.

Ce mercredi 30 janvier 2019, Titus Curiosus – Francis Lippa

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur