«

»

juin 10 2015

Quand Tintin était à Bordeaux !

       Après de longues années d’assidues recherches,

les « Pélicans » ont enfin trouvé l’exemplaire de « Cœurs Vaillants » N°12 du 20 mars  193tintinàbordeaux2.

  Dans cette version française de Tintin au Congo parue dans cette revue destinée à la jeunesse, Tintin, le très jeune reporter d’alors, part au Congo depuis Bordeaux sur le « Thysville ».
Dans la version Belge publiée en noir et blanc de juin 1930 jusqu’en juin 1931 dans les pages du Petit Vingtième. c’est d’Anvers que partiront Tintin et Milou. A noter que dans cette version « noir et blanc », les Dupondt n’apparaissent pas en arrière plan de cette vignette, alors qu’ils seront présents dans la version « couleur » de 1946.
La première vignette de Tintin au Congo de cette version est la seule référence au port de Bordeaux dans l’œuvre d’Hergé.
Pour la petite histoire, la parution de cette nouvelle aventure de Tintin, avait été précédé dans le N° 10 de ‘Cœurs Vaillants   d’un article d’Hergé intitulé : « Tintin et Milou…s’ennuient ! ». L’aventure au Congo se terminera au N° 52 de Cœurs Vaillants. On peut trouver avec beaucoup de chance l’ensemble de cette année 1932 relié en album, reliure réalisée à l’époque pour les archives des éditions Fleurus.
Les Pélicans ont pu grâce à la ténacité de quelques uns d’entre eux acquérir cet exemplaire très rare, en vente publique à Drouot au printemps dernier.
JCS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*


7 * five =

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>