L’éblouissant génie de Domenico Scarlatti, par un inspiré Jean Rondeau

— Ecrit le samedi 20 octobre 2018 dans la rubriqueMusiques”.

Les _ à peu près : un nombre rond, ça arrange toujours… _ 555 Sonates

de Domenico Scarlatti (1685 – 1757)

font un bien fou,

dans le ramassé, en quelques minutes à peine, chaque fois,

à tout amoureux de musique :

d’emblée à l’essentiel !

Aujourd’hui,

c’est Jean Rondeau _ de plus en plus mal décoiffé ! _

qui s’y colle,

pour un choix de 16 Sonatas

_ soit le CD Warner Classics 01902956633684, de 81′ _,

y compris un horripilant break de 30 secondes, nommé Interlude, entre les plages 8 et 10,

pour un feu d’artifice

à deux ou trois reprises _ seulement _ un peu surprenant,

mais une tenue de fond d’ensemble

assez magnifique, vraiment ! :

à saluer !!!!

Chapeau l’artiste !

A ré-écouter, bien sûr ;

à la fois pour vérifier cette impression première

_ la confirmer et peut-être l’accentuer ; ou l’infirmer : nous verrons bien… _,

mais surtout savourer

_ encore, encore, et encore : nous ne nous en lasserons jamais ! c’est certain ! _

cette sublime musique ;

servie assez royalement

par un interprète qui ose prendre ses risques

pour être à sa vertigineuse hauteur

de joie !..

Tel notre cher Pierre Hantaï.

Merci l’artiste !

Ce samedi 20 octobre 2018, Titus Curiosus – Francis Lippa

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


* six = 24

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur