Les deux concertos pour violon et orchestre de Bohuslav Martinu (suite)

— Ecrit le samedi 23 mars 2019 dans la rubriqueMusiques”.

En prolongement de ma lecture, avant-hier

_  _,

de l’article de Jean-Charles Hoffelé Le Jardin secret de Christopher ,

je me suis procuré

le CD des deux Concertos pour violon et orchestre

de Bohuslav Martinu (1890 – 1959)

_ le premier, de 1931; et le second, de 1943 _

par le violoniste Thomas Albertus Irnberger,

et la Janacek Philharmonie d’Ostrava dirigée par Heiko Mathias Förster

_ le CD Gramola 99178 _ :

c’est un pur enchantement !

Quel chef d’œuvre enthousiasmant, surtout,

que le premier _ radieux en ses audaces jubilatoires ! _ de ces deux concertos,

dans la parfaite incarnation, ici, du soliste, Thomas Albertus Irnberger,

merveilleusement soutenu par les diaprures épanouies et véloces

de la Janacek Philharmonie d’Ostrava

sous la conduite de son chef Heiko Mathias Förster…

Martinu :

un des compositeurs majeurs du XXéme siècle !!!

Quel rayonnement ! Quelle force !

Quelle joie puissante au milieu des difficultés…



Ce samedi 23 mars 2019, Titus Curiosus – Francis Lippa

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


- 6 = one

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur