2020 : année Beethoven

— Ecrit le mercredi 1 janvier 2020 dans la rubriqueHistoire, Musiques”.

Aujourd’hui 1er janvier 2020

débute l’année Beethoven,

c’est-à-dire l’année de la célébration du 250ème anniversaire de la naissance à Bonn,

le 15 ou le 16 décembre 1770,

de Ludwig van Beethoven.

Bien entendu les firmes discographiques ont déjà commencé à faire preuve d’inventivité,

au moins commerciale _ sinon d’originalité musicale _,

pour solliciter notre attention et notre désir d’écouter _ à fond _ l’œuvre

de cet immense compositeur.

Chaque époque revisite,

déjà par l’interprétation des musiciens,

tout l’œuvre passé des moindres compositeurs,

avec parfois de remarquables ré-évaluations,

et même parfois d’authentiques découvertes.

Réécouter

ainsi renouvelé par les interprètes d’aujourd’hui

le massif des Sonates pour piano,

des Symphonies,

des Quatuors à cordes

mérite assurément le voyage…

Pour ce jour,

je voudrais simplement mettre l’accent

sur des œuvres apparemment mineures _ de jeunesse _ du compositeur ;

au point qu’elles ne bénéficient même pas d’un numéro officiellement répertorié

dans le catalogue du compositeur :

je veux parler des 3 quatuors avec piano WoO 36, de 1785 ;

qui ne seront publiés qu’en 1832, après la mort de Beethoven _ le 26 mars 1827, à Vienne _,

par Artaria, à Vienne.

Ce mercredi 1er janvier 2020, Titus Curiosus – Francis Lippa

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


- four = 2

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur