Philippe Hattat, pianiste, en séquoia, pour le dossier « Les plus belles pousses du piano nouveau », du numéro de septembre de Classica

— Ecrit le mardi 1 septembre 2020 dans la rubriqueHistoire, Musiques, Rencontres”.

C’est dans le cadre de mes recherches des cousinages cibouro-luziens de Maurice Ravel

que Philippe Hattat a pris contact avec moi, en juillet et septembre 2019,

pour me faire part de très fécondes découvertes raveliennes siennes !

Grand merci à lui !

Philippe Hattat connaît bien mes amis Georgie et Luc Durosoir,

ainsi que mon amie cibouro-luzienne Francine Aldin.

C’est donc avec plaisir que je découvre un très élogieux article, intitulé « Philippe Hattat, le séquoia« 

dans le dossier « Les plus belles pousses du piano nouveau« , sous la direction d’Olivier Bellamy,

du magazine Classica de ce mois de septembre 2020 (le numéro 225).

Il y est dit _ je résume ! _ que

Philippe Hattat, pianiste, « dégage une impression de solidité, de science et de transparence qui est la marque des vrais grands esprits universels« .

« Si le musicien est l’homme complet (Valéry), alors Philippe Hattat est complet au carré« .

Le compliment n’est pas mince !

À suivre…

Ce mardi 1er septembre 2020, Titus Curiosus – Francis Lippa

P. s. :

Et, pour mémoire, ce récapitulatif commode, en date du 30 avril dernier,

,

recherches interrompues par le déclenchement de l’épidémie de Covid,

et l’inaccessibilité, depuis, des archives municipales de Ciboure.

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


three - 2 =

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur