Posts Tagged ‘Francesco Corti

Francesco Corti aussi excellentissime à la direction musicale, depuis son clavecin, que comme soliste au clavecin : son CD de cantates italiennes de Haendel « Armida abbandonata » (1707) et « Apollo e Dafne » (1709-1710)…

21sept

Francesco Corti aussi excellentissime à la direction musicale, depuis son clavecin,

que comme soliste au clavecin :

à preuve, l’enchanteur enthousiasmant CD « Handel Apollo e Dafne & Armida abbandonata« ,

soit le CD Pentatone PTC 5186 665,

dans lequel, depuis son clavecin, il dirige le toujours épatant Ensemble il pomo d’oro,

et les chanteurs _ très bons, eux aussi _ Kathryn Lewel, soprano, et John Chest, baryton,

dans les bien connues électrisantes cantates italiennes de Haendel de 1707 et 1709-1710…

Ce mercredi 21 septembre 2022, Titus Curiosus – Francis Lippa

Le magnifique Francesco Corti poursuit son Intégrale jubilatoire des Concertos pour Clavecin de Johann-Sebastian Bach…

20août

Aprés les superlatifs _ cf mon article très admiratif du 21 mai dernier : « «  _ CDs Pentatone PTC 5186 837 et PTC 5186 889 des volumes I et II des « Bach Harpsichord Concertos » de Fransco Corti et Il Pomo d’Oro,

et en attendant le volume IV,

voici que le volume III de ces « Bach Harpsichord Concertos » Pentatone PTC 5186 966 de Francesco Corti, Andrea Buccarella, vient satisfaire superbement nos espérances…

De même que celles de Jean-Charles Hoffelé en son article « Énergie« , avant-hier 18 août, sur son site Discophilia.

ENERGIE

La plus décoifffante _ dynamique, jubilatoire _ intégrale des Concertos pour clavecin de Bach ?

Ce n’est pas ce troisième volume, emporté par une inextinguible énergie, qui viendra amoindrir les surprises des deux premiers volumes dont j’ai déjà rendu compte ici. D’ailleurs, il y a une vraie surprise, un « nouveau concerto » inspiré à Francesco Corti par un fragment qui lui aura mis la puce à l’oreille.

Bach aurait-il pensé à un Concerto supplémentaire ? Le fragment ramenait à la Sinfonia de la Cantate BWV 35 qui est un petit concerto pour orgue. La direction à prendre et le matériau étaient trouvés pour compléter le visage resté inachevé du Concerto BWV 1059 où le hautbois régnait en maître. Proposition somptueuse, dont il faut espérer qu’elle passera au répertoire.

Ailleurs toujours, la même alacrité _ oui _ dans les mouvements vifs et la même élégance native _ oui _ dans les Andante, Adagio, Sicilienne où se marient les lignes flamboyantes des deux clavecins, celui d’Andrea Buccarella n’étant pas en reste, tous rayonnants dans l’orchestre fluide, versicolore d’il pomo d’oro.

Vite _ et vivement ! _, la suite !

LE DISQUE DU JOUR

Johann Sebastian Bach(1685-1750)


Concerto pour deux clavecins en ut mineur, BWV 1062
Concerto pour deux clavecins en ut majeur, BWV 1061
Concerto pour clavecin et hautbois en ré mineur, BWV 1059 (reconstruction : Corti)
Concerto pour deux clavecins en ut mineur, BWV 1060

Andrea Buccarella, clavecin II
Emmanuel Laporte, hautbois
Il pomo d’oro
Francesco Corti, clavecin I, direction

Un album du label Pentatone PTC5186966

Photo à la une : le claveciniste Francesco Corti – Photo : © 2019 Caroline Doutre

 

Ce samedi 20 août 2022, Titus Curiosus – Francis Lippa

 

De nouveau Francesco Corti, au clavecin et en chef de Il Pomo d’Oro, pour le CD Arcana A 524 « Mandolin on Stage _ The Greatest Mandolin Concertos » de Raffaele La Ragione

09juin

Dans la superlative performance du mandoliniste virtuose Raffaelle La Ragione,

du CD Arcana A 524 « Mandolin on Stage _ The Greatest Mandolin Concertos« ,

c’est avec un très vif plaisir que nous retrouvons le merveilleux Francesco Corti au clavecin, ainsi qu’en chef conduisant l’Ensemble Il Pomo d’Oro,

dans, surtout, quatre grands concertos pour mandoline et orchestre,

d’Antonio Vivaldi (1678 – 1741),

Giovanni Paisiello (1740 – 1816),

Francesco Lecce (1750 – 1806)

et Johann-Nepomuk Hummel (1778 – 1837).

Une réalisation musicale discographique marquante,

enregistrée à la Villa San Fermo, à Lonigo (province de Vicenza).

Ce jeudi 9 juin 2022, Titus Curiosus – Francis Lippa

La splendide délicatesse du toucher de Céline Frisch dans le répertoire tout en finesse jamais démonstrative du clavecin français du XVIIIe siècle : le parfait CD « L’Aimable » (CD Alpha 837)

29mai

Céline Frisch est une claveciniste hors-pair.

Son CD « L’Aimable« , le CD Alpha 837,

offre ainsi un florilège parfait du clavecin français du XVIIIe siècle, de François Couperin (1668-1733) à Claude-Bénigne Balbastre (1724-1799), et Michel Corrette (1707-1795).

Dans toute la  palette de sa tendresse, sa douceur, sa discrétion, son humilité jamais démonstratives.

À preuve,

la très élégante « L’Aimable« , de Joseph-Nicolas-Pancrace Royer (1703-1755).

J’éprouve pour ce qu’offre ce CD « L’Aimable » de Céline Frisch ce que j’ai récemment éprouvé pour ce qu’offre le CD « Little Books » de Francesco Corti _ cf mon article du 7 mai dernier : « «  _ :

l’impression d’une miraculeuse adéquation entre un répertoire bien spécifique, un instrument, et, surtout, un interprète saisi en état de grâce… 

Soit une rencontre assez rare…

Bravo !

Et écoutez bien les 4 extraits proposés ici…

Ce dimanche 29 mai 2022, Titus Curiosus – Francis Lippa

L’excellence saisissante et sidérante de Francesco Corti, au clavecin et à la direction de l’Ensemble Il Pomo d’Oro, dans les Concertos pour clavecin et orchestre de Johann-Sebastian Bach, dans 2 CDs Pentatone parus en 2020 et 2021…

21mai

L’audition _ en boucle _ des 2 CDs Pentatone PTC 5186 837 et PTC 5186 859 des Concertos pour clavecin de Johann-Sebastian Bach par ,

enregistrés le premier au Gustav Mahler Hall à Toblach du 1er au 5 mars 2019, et le second à la Villa San Fermo, à Lonigo, du 2 au 8 mars 2020 ; et parus le premier en 2020, et le second en 2021,

que j’avais commandés avec une très vive impatience, et que j’ai pu récupérer chez mon disquaire préféré ce jour,

me confirme très amplement, et mieux encore !, dans ma profonde intuition-conviction du génie d’interprète de Francesco Corti _ cf l’enthousiasme de mon article du samedi 5 mai dernier :  ;  celui-là même qui m’a conduit à commander illico presto ces 2 CDs Pentatone PTC 5186 837 et PTC 5186 859 des Concertos pour clavecin de Johann-Sebastian Bach par le claveciniste Francesco Corti, à la tête de l’Ensemble Il Pomo d’Oro _,

et cette fois ici non seulement au clavecin, mais aussi à la direction de l’Ensemble Il Pomo d’Oro :

avec toujours cette éloquentissime puissance d’incarnation, à la fois fluide et si juste, en même temps que la plus pure poésie musicale si fine qui émane de son jeu,

dans les Concertos pour clavecin BWV 1052, 1053, 1055 et 1058, d’une part, et BWV 1051, 1056, 1057, etv 1044, d’autre part, de Johann-Sebastian Bach,

comme si ceux-ci nous étaient enfin vraiment révélés en leur plus authentique essence et audible réalité

_  même si je dois aussi avouer, pour être le plus honnête possible, une légère préférence pour le premier de ces 2 CDs, celui paru en 2020, tout particulièrement dans les mouvements vifs ; car pour les mouvements lents, l’incarnation dans le CD de 2021 est à nouveau carrément sublimissime…

Il faut dire aussi que ces très enlevés et joyeux Concertos ont très probablement été créés par Bach, ses fils et ses élèves, au Café Zimmermann de Leipzig,

pour des concerts créés quelques années plut tôt, en 1702, par le très joyeux grand ami de Bach Georg-Philipp Telemann ;

Georg-Philipp Telemann dont la très contagieuse idiomatique joie musicale s’entend encore, mais oui, mais oui !, dans ces magnifiques Concertos de son ami Bach :

surtout tels qu’interprétés comme ici par le splendide Francesco Corti et Il Pomo d’Oro…

Chapeau bas, Monsieur Corti !

Et quelle prise de son de l’ingénieur du son Jean-Daniel Noir !

À l’assez impressionnante discographie

Et cela, bien sûr, compte aussi dans la réussite plus ou moins splendide et réussie, ou pas, d’un CD…

Ce samedi 21 mai 2022, Titus Curiosus – Francis Lippa

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur