«

»

jan 03 2016

« HERGE » AU GRAND PALAIS

(28 septembre 2016 – 15 janvier 2017)
Grand Palais, galeries nationales – PARIS

9782203011434_0Exposition organisée par la Réunion des musées nationaux – Grand Palais

en collaboration avec Le Musée Hergé.

Commissaires: Sophie Chang, conservatrice au musée Hergé à Louvain-la-Neuve,

et Cécile Maisonneuve, docteur en histoire de l’art, conseiller scientifique à la Rmn-Grand Palais

Tintin au Grand Palais

Après avoir célébré le centenaire de la naissance d’Hergé au Centre Pompidou en 2007 et créé près de Bruxelles en 2009 le musée Hergé à Louvain-la-Neuve, MOULINSART s’associe à la Réunion des musées nationaux – Grand Palais pour dévoiler les multiples facettes de son œuvre au travers de ses planches originales, de peintures dont il s’entoure, de photographies, tout en évoquant les rencontres qui guident sa vie et sa vision artistique. Ses interviews, ses écrits, ses témoignages expliquent ses choix, font revivre ses hésitations, sa vivacité, sa curiosité sans borne, et retracent le parcours d’un grand artiste.

Les Galeries nationales du Grand Palais célèbrent ,ainsi, pour la première fois le « 9e art » avec une exposition rétrospective « Hergé », organisée en étroite collaboration avec le musée Hergé de Louvain-la-Neuve près de Bruxelles, qui montre comment cet œuvre dessiné, universellement reconnu se construit et s’inscrit dans son temps et dans une histoire de l’art.
La publication des aventures de Tintin dans Le Petit Vingtième à partir du 10 janvier 1929 constitue un véritable tournant dans la vie de Georges REMI. Sans trop s’en rendre compte, Hergé entame une fabuleuse carrière d’auteur, tout à la fois dessinateur et scénariste virtuose. Sans en avoir véritablement conscience, il crée un style, une ligne, une école. Sa notoriété et son succès ne feront que croître tout au long du vingtième siècle, en Belgique, en Europe et dans le monde.
Ce qui singularise et distingue l’art d’Hergé de celui de bien d’autres dessinateurs de bandes dessinées, c’est son extraordinaire capacité à restituer le réel sous une forme inventive mais si familière que le lecteur se projette aisément dans ce monde, pourtant créé de toutes pièces. Par
des traits simples, d’une justesse redoutable, il cerne les contours de notre existence et donne naissance à des personnages emblématiques qui incarnent les grandes valeurs de la société. Ces personnages se trouvent confrontés à toutes sortes de situations rocambolesques qui résonnent parfois avec l’histoire du XXe siècle.
L’exposition sera l’occasion de décrypter la dynamique créatrice d’Hergé, dessinateur qui use de tous les moyens dont il dispose et ne se prive jamais de s’inspirer des autres arts. Hergé se passionne même pour les artistes de son temps qu’il collectionne (Miró, Lichtenstein, Fontana…). Comme au cinéma, en peinture ou en photographie, il multiplie les plans, les cadres et les perspectives. Tout un ensemble de procédés l’aident à composer ces scènes, ces séquences et ces images dont la force a marqué des générations de lecteurs de Tintin.
L’exposition se présentera sous la forme d’un parcours qui propose au visiteur d’explorer des thèmes aussi variés que la famille d’Hergé, les artistes qui bercent son enfance et marquent son développement artistique, la naissance de Tintin, les découvertes technologiques qui ponctuent les aventures du jeune reporter…

Extraits du pré-communiqué su Grand Palais – Paris- Déc 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*


seven - 5 =

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>