Ainsi qu’un aperçu sur le parcours musical de la soeur de Théotime : Pauline Langlois de Swarte…

— Ecrit le mercredi 23 juin 2021 dans la rubriqueHistoire, Musiques”.

Mais il s’avère que l’environnement culturel qui a pu servir de fécond terreau musical à Théotime Langlois de Swarte est loin de se borner aux encouragements et exemples éminemment formateurs de sa mère, Bertille de Swarte, et de son frère aîné, Sylvain Sartre,

sans compter, aussi, bien sûr, le rôle qu’a pu jouer son père, le ténor et professeur de chant Hervé Langlois ;

il faut compter aussi avec l’exemple très proche de sa sœur Pauline Langlois de Swarte,

avec laquelle le jeune Théotime s’est produit très tôt en duo :

un duo de violon avec piano, ainsi que de violon avec clavecin…

Peut être une image de 1 personne et sourire

Sur la page Facebook de son groupe de chant Les Itinérantes, à la date du 6 mars 2017, apparaissait une intéressante amorce de CV de Pauline Langlois de Swarte,

que voici :

Pauline Langlois de Swarte

Pauline Langlois de Swarte commence la musique très tôt, à l’âge de 4 ans _ soit en 1998. D’abord passionnée par le piano, elle commence ensuite le clavecin, la viole de gambe, le chant et la danse. À l’âge de 7 ans et demi _ en juin 2003 _, elle obtient son premier rôle dans la comédie musicale Oliver Twist (Rôle titre) _ sous la direction musicale d’Hervé Langlois, son père, et dans une mise en scène de Bertille de Swarte, sa mère ; cf l’article de L’Indépendant de Perpignan du 23 juin 2003, intitulé Oliver Twist, une comédie musicale d’après Dickens _, et enchaînera par la suite de nombreux rôles dans les diverses productions de la maîtrise de l’Irvem, tout en se perfectionnant en technique vocale avec le phoniatre Benoît Amy de la Breteque.
Passionnée par le monde du spectacle, elle s’essaye pour la première fois à la direction artistique / mise en scène dans le spectacle The Ladybeetles _ en 2009 _ qu’elle conçoit à l’âge de 15 ans au sein de la maîtrise de l’Irvem.
Elle poursuit parallèlement ses études au conservatoire de Perpignan et obtient son DEM de piano, de solfège et de musique de chambre à l’âge de 16 ans, ainsi que l’UV d’accompagnement.
Elle intègre par la suite _ en 2012 _ l’école normale de musique de Paris en piano et musique de chambre, dont elle obtient le diplôme de 5ème exécution à 18 ans _ en 2014.
Elle intègre ensuite l’AICOM (Académie Internationale de comédie musicale) à l’âge de 20 ans, et commence également un travail de traductrice.

Aujourd’hui, elle est directrice de la section comédie musicale de la maîtrise de l’Irvem, ce qui lui a permis de monter _ en 2015 _ Les Misérables, une production semi-professionnelle au festival Été 66 à Perpignan, dans lequel elle assurait la direction artistique et le rôle d’Eponine. Elle réitère l’année suivante _ en 2016 _ avec Into the Woods, cette fois en s’occupant de l’adaptation française également, tout en reprenant le rôle de Cendrillon et de directrice artistique.
En 2017, elle projette de créer une compagnie professionnelle, et fait communiquer ses nombreuses passions dans divers projets artistiques.

J’ajoute à cette amorce de CV datant de 2017

que suivront deux autres comédies musicales sous la direction de Pauline Langlois de Swarte, avec l’IRVEM :

en 2018, Matilda ; et en 2020, Les Aventures d’Annie.

D’autre part,

Pauline Langlois de Swarte a créé _ avec deux autres remarquables chanteuses : Elodie Pont et Manon Cousin _ l’excellent trio vocal a capella Les Itinérantes.

Enfin, en duo violon/piano,

Pauline Langlois de Swarte et son frère Théotime se sont produits en concert :

par exemple,

le 16 juillet 2014, au Mas Reig, à Banyuls, en un programme Mozart, Debussy et Sarasate

_ cf cet article Un duo de charme au cœur des vignes

Ce mercredi 23 juin 2021, Titus Curiosus – Francis Lippa

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


- seven = 2

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur