Archives de la catégorie “Histoire”

Des nouvelles des Amis de Louis Ducos du Hauron, à Agen

08mai

Ce mois d’avril l’Association agenaise « Les amis de Louis Ducos du Hauron« 

vient de publier son bulletin « La Gazette illustrée de Ducos » numéro 17 – avril 2021.

Ce samedi 6 mai 2021, Titus Curiosus – Francis Lippa

Une piste à reprendre : la descendance d’Emile Wachter, à Orléansville…

07mai

Dans l’espoir de trouver quelques commencements de réponses à l’interrogation de mon article d’hier ,

je vais tâcher de revenir sur _ et repartir de _ quelques données de certains de mes articles antérieurs,

tels que

celui du 2 février dernier :  ;

celui du 29 mars :  ;

ou celui du 18 avril : … ;

afin de peut-être débusquer quelques pistes à propos de personnes susceptibles de m’éclairer sur quelques uns de leurs plus ou moins proches _ ou lointains _ ascendants Wachter, voire Confex,

au moins à Orléansville…

Telle va donc être la prochaine tâche que je me fixe pour la journée de demain…

Ce vendredi 7 mai 2021, Titus Curiosus – Francis Lippa

Qui étaient donc « Madame Veuve Paul Bonopéra – mère, née Confex » et « Madame Veuve Louis Gentet, née Wachter », d’Orléansville ?..

06mai

Ce soir,

je dois bien continuer de constater que je ne réussis toujours pas à identifier les identités précises

de « Madame Veuve Paul Bonopéra -mère, née Confex« 

_ Paul Bonopéra est décédé à Orléansville le 18 janvier 1916 _

et « Madame Veuve Louis Gentet, née Wachter« 

_ Louis Gentet est décédé à Orléansville le 2 août 1906 _ :

la seconde étant,

en tant que fille d’Elisabeth-Joséphine-Baptistine Confex (Marseille, 28 décembre 1836 – Alger, 30 mars 1925) et son époux Jean-Baptiste-Antoine Wachter (Rougemont-le Château, 5 février 1827 – ?, ?),

la nièce de la première…

Ce jeudi 6 mai 2021, Titus Curiosus – Francis Lippa

Un faire-part (de décès) de 1925 comportant le nom de « Georges Bonopéra, d’Orléansville »…

05mai

Toujours en recherchant dans mes notes,
j’ai trouvé un faire-part de décès _ paru dans L’Écho d’Alger en date du 23 juillet 1925 _ d’un caporal Marcel Jujan, tué au combat, au Maroc, à Tifi Lhassen, le 2 juillet 1925 _ et dont les obsèques auront lieu, presque un an plus tard, à Orléansville, le 12 mai 1926 _
de la famille Jujan (ses parents : Mme et M. Léonce Jujan), à Dellys,
mentionnant aussi divers membres de la famille Dufour :
Melle Estelle Dufour, à Dellys ;
M. Paul Dufour, son épouse et leurs enfants, à Teniet El Haâd ;
Mme (née Iris-Marie-Hélène Dufour) et M. Eugène Petit, à Orléansville ;
Mme (née Clémentine Petit) et M. Georges _ ou Georges-Paul _ Bonopéra, à Orléansville…
Et en effet la grand-mère paternelle (de Madame Claude Petit) Iris-Marie-Hélène Dufour (1882 – 1930), était la sœur cadette de Berthe-Aimée-Adrienne Dufour (1878 – 1953) : l’épouse de François-Léonce Jujan (1874 – ca. 1933), et la mère du défunt, le caporal Marcel Jujan (1904 – 1925) :
Quant au « Georges Bonopéra, d’Orléansville » de ce faire-part de décès de Marcel Jujan en 1925 _ lui, Georges-Paul Bonopéra, est né à Rabelais le 25 juin 1902, et il décèdera à Toulon le 9 janvier 1977 _,
il est le fils aîné de Jean Bonopéra _ né à Pontéba le 18 juin 1877 ; et fils aîné de Paul Bonopéra (Miliana, 1er octobre 1856 – Orléansville, 18 janvier 1916) et sa première épouse Joséphine Girot (Ténès, 1856, Orléansville, 11 juillet 1892) _, et son épouse Louise-Marie Hulné _ Rabelais, 6 mai 1881 – Affreville, 1963 _ ;
ainsi que,
avec son épouse _ ils étaient donc déjà mariés, ainsi que domiciliés à Orléansville, en juillet 1925, ainsi qu’en témoigne ce faire part de décès publié dans L’Écho d’Alger du 23 juillet 1925 ; et j’ignore toujours la date de leur mariage… _ Clémentine Petit _ née à Duperré le 20 janvier 1907, et qui décèdera à La Garde le 5 juillet 1980 _,
le parent de 6 enfants Bonopéra nés entre 1926 et 1951 :
Paul _ La Ferme, 31 juillet 1926 – Toulon, 8 juillet 2000 _,
Hélène _ La Ferme, 4 septembre 1928 – ?, 13 mars 1987 _,
Jacqueline _ La Ferme, 15 janvier 1944 – Limoux, 17 janvier 2018 _,
Mireille _ née le 24 décembre 1947 _,
Stéphan(i)e _ née en 1949, et décédée jeune à Orléansville _,
et Vivianne _ Saint-Cyprien-des-Attafs, 20 otobre 1951 – Hyères, 7 janvier 1997…
Voilà pour le moment…
À suivre,
Ce mercredi 5 mai 2021, Titus Curiosus – Francis Lippa

Pour présenter synthétiquement les récentes avancées de ma recherche autour des Bonopéra issus de Jean Bonopéra…

04mai

Afin de présenter de manière un peu synthétique les récentes avancées de ma recherche,

voici un courriel un peu explicatif…

Voici d’abord la moisson des récents articles de mon blog (à partir du 29 avril dernier),

consécutive à mes contacts avec votre tante A. B.,
ainsi qu’une plus lointaine cousine (par alliance), Mme C. P., qui vit en Corrèze, près de Brive :
Votre tante A. B. ne m’a pas appris grand chose que je ne sache déjà,
sinon une tradition familiale (?) qui fait de l’ancêtre Luigi-Nicola Bonopéra un sicilien qui serait né à Palerme…
J’ignore sur quel témoignage ou document repose cette tradition…
Surtout, à nul moment, je n’ai eu contact avec votre oncle J.-P. (né le 2 novembre 1934) ; je n’ai eu au téléphone que son épouse A..
J’espère que votre oncle va bien…
La seule personne de cet âge de votre famille avec qui j’ai pu échanger un peu au téléphone, est H. B. (épouse _ séparéede G. D.), et qui vit à Montpellier, l’une des 2 filles jumelles d’Auguste Bonopéra-fils et son épouse Antoinette Gallera, née à Orléansville le 3 mai 1933.
C’est elle, H. B., qui m’a appris le nom de sa grand-mère paternelle : Isabelle Vives, l’épouse d’Auguste Bonopéra-père _ celui que j’appelle le cafetier de la rue d’Isly à Orléansville.
Mais H. B. m’a dit que son père, Auguste Bonopéra-fils, avait été lui aussi cafetier…
Surtout, H. B. m’a dit que son arrière-grand-père Paul Bonopéra (Miliana, 1er octobre 1856 – Orléansville, 18 janvier 1916),
le père des 6 fils Bonopéra Jean, Paul, Alphonse, Auguste, Julien et Georges Bonopéra,
avait vendu ses propriétés de Rabelais, afin d’aider, par un partage, ses fils à s’installer, au cours de la première décennie du XXe siècle (vers 1905) ;
peut-être au noment de son troisième mariage, probablement à Orléansville _ et après sa brève union avec sa seconde épouse, à Rabelais : Marie-Jeanne-Virginie Claudet, en 1897… _ ;
le mariage avec celle qui deviendra, en 1916, « Madame Veuve Paul Bonopéra », et était née Confex _ dont j’ignore toujours l’identité précise et le parcours de vie…
Mais H. B. n’avait hélas pas souvenir de cette veuve de son arrière-grand-père…
Cette « Mme Vve Paul Bonopéra » était aussi la tante de l’orléansvillois Emile Wachter, fils de sa sœur aînée Elisabeth Confex, épouse Wachter ;
ainsi que la tante de « Madame Veuve Louis Gentet, née Wachter », sœur d’Emile, et fille d’Elisabeth Confex (Marseille, 26 décembre 1836 – Alger, 30 mars 1925) et son époux Jean-Baptiste-Antoine Wachter…
H. B., cependant, était fatiguée, et je n’ai pas voulu abuser de sa gentillesse.
H. B. est aussi la grand-mère de S. D. _ qui vit dans le Var _,
qui m’a très gentiment remercié de lui en apprendre beaucoup sur l’histoire de ses ancêtres Bonopéra.
En revanche, je n’ai pas réussi à joindre au téléphone C. B. (veuve de H. H.), la sœur jumelle de H. B., qui vivait il y a encore peu de temps dans l’Hérault…
J’ignore cependant si C. B. vit toujours…
D’autre part, 
votre tante A. B. m’a aussi parlé d’une lointaine cousine par alliance, Mme Claude Petit (née en 1944), qui l’avait contactée il y a quelques années,
et faisait des recherches à propos de la famille Bonopéra, à la recherche, notamment, de sa  cousine par alliance C. B. : 
Mme Petit, fille d’Eugène-Louis Petit (Orléansville, 3 septembre 1909 – Orléansville, 24 mai 1952) est la nièce de Clémentine Petit (Duperré, 20 janvier 1907 – La Garde, 5 juillet 1980) et de son époux Georges-Paul Bonopéra (Rabelais, 25 juin 1902 – Toulon, 9 janvier 1977)…
Mme Claude Petit a essayé de rétablir le contact avec ses cousins germains Bonopéra, 
le fils, Paul (La Ferme, 31 juillet 1926 – Toulon, 8 juillet 2000), et les 5 filles, Hélène, Jacqueline, Mireille, Stéphanie et Vivianne Bonopéra,
de sa tante _ sœur aînée de son père _ Clémentine Petit et son époux Georges-Paul Bonopéra
_ ce dernier étant fils de Jean Bonopéra (né à Pontéba le 18 juin 1877), 
le fils aîné de Paul Bonopéra (1856 – 1916) et sa première épouse Joséphine Girot (1856 – 1892).
De ces 6 enfants de Georges-Paul Bonopéra (1902 – 1977) et son épouse Clémentine Petit (1907 – 1980),
ne vit plus aujourd’hui _ dans le Lot-et-Garonne _ que M.-G. B. (née en 1947), épouse H.
D’autre part, l’épouse de ce Paul Bonopéra (La Ferme, 31 juillet 1926 – Toulon, 8 juillet 2000) était Jeannine-Adrienne Tudury (Saint-Eugène, 7 septembre 1929 – Toulon, 5 juin 2007) :
Paul Bonopéra et Jeannine Tudury ont eu, eux aussi, 6 enfants Bonopéra _ sans plus de précisions…
Et Mme Claude Petit a établi un contact avec au moins l’un des 6 enfants de Paul Bonopéra et son épouse Jeannine Tudury : P. B., qui vit à La Garde, dans le Var…
Peut-être sont frères de ce P. B., qui vit à La Garde :
G. B., né à Orléansville le 9 mars 1950, assez célèbre producteur parisien ;
R. B., né en 1954 ;
et J.-S. B., né à Orléansville le 5 décembre 1956 _ qui a un domicile au Lavandou ; et qui cherchait lui aussi à entrer en contact avec sa cousine C. B….
Voilà pour ce jour.
Ce mardi 4 mai 2021, Titus Curiosus – Francis Lippa

 

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur