La très douce acuité du regard de Claudio Magris, en ses délicieux « Instantanés » : au plus profond et vrai de l’humanité !

— Ecrit le mardi 13 novembre 2018 dans la rubriqueLittératures”.

Le résumé d’Instantanés, de Claudio Magris,

que propose sur son site la librairie Mollat

présente l’essentiel :

« Un recueil de courts récits,

mêlant légèreté et gravité _ oui ! _,

sérieux du propos et traits d’humour _ en permanence _,

inspirés de faits d’actualité, d’événements du quotidien ou de choses vues _ tous saisis sur le vif : d’où le titre choisi _

qui, pour la plupart, se déroulent dans la ville italienne de Trieste

et ses environs _ cf le merveilleux Microcosmes : un chef d’œuvre…

Chaque scène

est l’occasion de transmettre une réflexion éthique ou philosophique

_ profondément humaniste _,

ou une leçon de vie sans prétention ni pédanterie _ le moins du monde…« 

Très admirateur de Magris

depuis le magnifique Danube,

et l’ayant rencontré, à Bordeaux, il y a quelques années,

je dois dire que l’année dernière, j’avais trouvé un peu lourd

son gros opus parfois un peu répétitif : Classé sans suite

Au point de m’en faire, au passage, discrètement l’écho

dans ma recension de l’enchanteur, lui, Enfance, dernier chapitre, de René de Ceccatty ;

cf mon article du 12 décembre 2017 :

Instantanés est absolument merveilleux !!!

C’est la grâce même de l’intelligence bienveillante de l’esprit

dans son acuité lumineuse amusée

et légère.

Ce mardi 13 novembre 2018, Titus Curiosus – Francis Lippa

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


4 * two =

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur