Un très beau CD Chopin « Late piano works » par Edoardo Torbianelli

— Ecrit le mardi 13 mars 2018 dans la rubriqueMusiques”.

Il y a pas mal de temps déjà,

le claviériste Edoardo Torbianelli avait fait paraître, à l’automne 2004, chez Pan Classics, un très intéressant CD Muzio Clementi, intitulé Muzio Clementi Late works for pianoforte.

De fait, sur la page d’accueil du site d’Edoardo Torbianelli,

nous découvrons, en référence à ce CD de 2004, la page suivante :

Muzio Clementi:
Late works for pianoforte

Clementi: Late works for pianoforte4 stars de la Musique.

Pan Classics PC 10171, 2003

Edoardo Torbianelli – fortepiano (« Clementi & Co. » 1812)

  • Sonata op.41
  • Capriccio op.47 n.1
  • Capriccio op.47 n.2
  • Monferrine op.49
  • Fantaisie « Au clair de la lune » op.48

Reg. gennaio 2003, Museum Schloss Kremsegg, Kremsmünster

RECENSIONI

Marc Vignal, Le Monde de la Musique, 09/04

Màtyàs Kiss, Piano, 01/05

« Edoardo Torbianelli, grâce à une technique solide et à une musicalité qui s’affirme tout au long du présent enregistrement, réussit à déjouer tous les « pièges » posés par cette musique qui apporte une fraîcheur et une insouciance rares. »
(Fèlix Matus-Echaiz, ResMusica.com)

« Un très intéressant, et plein de charme, « Late Works for Pianoforte » de Muzio Clementi (compositeur injustement décrié…) par Edoardo Torbianelli, très en verve : Vladimir Horowitz n’avait pas nécessairement mauvais goût ; en tout cas, un tel enregistrement nous oblige à mieux repenser l’histoire et l’esthétique du clavier, au tournant d’un certain classicisme : ce n’est déjà pas rien… »
(« L’agenda de Francis Lippa », Alpha Productions)

Oui, j’étais bien l’auteur de cette chronique à propos de ce CD qui m’avait plu, pour un Agenda que Jean-Paul Combet m’avait proposé de tenir, pour Alpha Productions…

Or, très récemment, cette fin d’année 2017, le même excellent claviériste Edoardo Torbianelli fait paraître, chez l’éditeur Glossa, un très beau CD Chopin (GCD 922517), sur un grand piano d’Ignace Pleyel de 1842,

qu’il a intitulé Frédéric Chopin Late piano works

avec un choix d’œuvres des années 1841/42 à 1846 (+ un opus posthume daté de 1835).

L’interprétation _ que je pourrai rapprocher des réussites, raffinées et directes, sur ce même répertoire chopinien, de l’excellent Alain Planès _ est magnifique,

et je voudrais recommander ce très beau CD.

Ce mardi 13 mars 2018, Titus Curiosus – Francis Lippa

 

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


eight - = 3

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur