La tendresse de Xavier Diaz-Latorre à la vihuela dans Luys de Narvaez, au théorbe et à la guitare dans Robert de Visée

— Ecrit le samedi 5 octobre 2019 dans la rubriqueHistoire, Musiques”.

Le jeu magnifique,

à la vihuela,

de Xavier Diaz-Latorre dans Los Libros del Delphin

de Luys de Narvaez (ca. 1500 – ca. 1550)

_ dans le superbe CD Passacaille 1049, qui vient de paraître _,

m’a donné une très vive envie de l’écouter aussi 

dans le CD Pièces pour la Théorbe & la Guitare

de Robert de Visée (C. 1655 ? – après 1732)

_ le CD Passacaille 1038, paru l’an dernier.

Ces deux interprétations sont au-dessus tout éloge.

Et la tendresse de la réalisation de l’interprète

dans la musique française

de Robert de Visée

est rien moins qu’un pur enchantement !

Quel artiste !

Ce samedi 5 octobre 2019, Titus Curiosus – Francis Lippa

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


5 - = null

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur