Un passionnant article d’Ariane Bruneton sur l’émigration béarnaise, dans l' »Abécédaire passionné du Béarn »

— Ecrit le mardi 18 décembre 2018 dans la rubriqueHistoire, Villes et paysages”.

Lisant l’Abécédaire passionné du Béarn (aux Editions Gascogne),

que j’avais commandé il y a 10 jours chez Mollat,


je découvre que l’ethnologue paloise Ariane Bruneton _ nous nous connaissons _,
auteur d’un excellent article É comme… Émigration (pages 56 à 63),
a fondé l’Association pour la Mémoire de l’Èmigration, à Pau,
dont s’occupe Lili Casassus, à Ogeu et Oloron…
 
Ariane Bruneton est un auteur de fond, pas une journaliste de surface.
 
Dans cet article,
sont cités les noms de célébrités telles que Supervielle et Bioy Casares (page 59),
mais, écrit-elle, « immigrés de seconde _ voire troisième ! _ génération,
que l’on invoque surtout comme confirmation que cette histoire _ de l’émigration béarnaise _ a bel et bien eu lieu,
eux-mêmes n’en ayant _ en effet ! _ pas été particulièrement moteurs ».
 
L’histoire sugnificative intéressante de l’émigration béarnaise en Argentine qui nous concerne personnellement
étant celle des trois générations de Bioy précédant Adolfito l’écrivain, époux de Silvina Ocampo :
Antoine Bioy Croharé et son épouse Marie Anne Casamayou,
Jean-Baptiste Bioy Casamayou (ou Poey) et son épouse Louise Domecq Mirande,
Adolfo Bioy Domecq et son épouse Marta Casares Lynch… 
 
Les analyses et les pistes de recherche qu’ouvre Ariane Bruneton sont passionnantes et très riches.
 
J’eassaierai de la contacter.
Et d’établir quels liens existent ou pas entre elle et Lili Casassus…
 
Ce mardi 18 décembre 2018, Titus Curiosus – Francis Lippa
Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


nine + = 12

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur