Et de nouvelles avancées sur l’ascendance Langlois de Pauline et Théotime Langlois de Swarte : à Sévres et à Eschlkam, à la frontière de la Bohème…

— Ecrit le jeudi 10 juin 2021 dans la rubriqueHistoire, Musiques”.

Dans la poursuite de la recherche initiée hier dans l’article ,

voici que la découverte d’un nouvel arbre généalogique élaboré par Bertrand Langlois,

et venant compléter un autre arbre construit par Manuel-Raymond Protat _ arbre qui, lui, situe Bertrand Langlois au sein de la généalogie de la famille Mantelet (et qui intègre certains des membres de la famille Fizet) : Bertrand Langlois, époux de Sylvie Poinsot, se trouve en effet être un des gendres de Ginette Mantelet (Paris-1, 4 avril 1924 – Neuilly-sur-Seine, 18 juin 2006), elle-même sœur de Janine Mantelet (Paris-1, 16 mai 1920 – Paris-17, 24 septembre 2015), l’épouse de Roger Fizet (Paris-10, 12 mars 1919 – Ligny-le-Châtel, 27 janvier 2021) ; dans la descendance desquels Fizet nous rencontrons Guillaume Fizet (né le 3 novembre 1975), son épouse Camille Sartre et leur fille Romane Fizet… _

vient m’apporter quelques nouvelles précisions, bien qu’encore partielles _ avec des blancs laissés volontairement _, concernant l’ascendance d’Hervé _ Alexandre-Yves _ Langlois,

second mari de Bertille de Swarte _ divorcée de Pierre Sartre, le père de Sylvain, Alexis et Camille Sartre _,

et père de Pauline _ Marie-Béatrice _ Langlois de Swarte, et son frère cadet Théotime Langlois de Swarte (né à Céret en 1995).

Même si, pour le moment, je demeure dans l’incapacité de relier cet arbre de Bertrand Langlois _ où, d’ailleurs, lui-même n’apparaît pas ; mais où se manifeste, en revanche, la place d’Hervé Langlois : dans la descendance de Robert Langlois (Sèvres, 16 février 1900 – Montreuil-aux-Lions, Aisne, août 1944) et son épouse Denise Dubourg (Rambouillet, 20 mai 1904 – Château-Thierry, Aisne, septembre 1944)… _

avec l’arbre de Manuel-Raymond Protat _ cf aussi l’arbre de Patrick Robin-Isaya : époux de Florence Poinsot, la sœur de Sylvie Poinsot, qui est elle-même l’épouse de Bertrand Langlois, Patrick Robin-Isaya est donc le beau-frère de Bertrand Langlois… _, dans lequel Bertrand Langlois, ainsi que ses enfants Thibault, Matthieu et Xavier Langlois, sont clairement situés.

L’arbre généalogique dont il faudrait compléter les blancs volontaires, est donc bien celui élaboré par Bertrand Langlois :

dans le schéma que j’ai choisi ici, je remonte de la personne de Théotime Langlois de Swarte, à son père, Hervé _ Alexandre-Yves _ Langlois, ainsi qu’à son grand-père Langlois, tous laissés en blanc par l’auteur de l’arbre ;

pour arriver, en amont de cette fiiation paternelle, aux arrière-grands-parents paternels Langlois : Robert Langlois (Sèvres, 16 février 1900 – Montreuil-aux-Lions, Aisne, août 1944), accompagné de son épouse Denise Dubourg (Rambouillet, 20 mai 1904 – Château-Thierry, Aisne, septembre 1944)…

Toutefois, j’apprends aussi ici que les parents de la mère _ née Kuntz ; son prénom n’étant pas mentionné… _ d’Hervé Langlois,

étaient Jacob Kuntz _ sans plus de précisions que « Menuisier, Uhlan au premier régiment de uhlans bavarois durant la guerre de 1914-1918«  _ et son épouse Katharina Hastreiter (Eschlkam, Haut-Palatinat, Bavière, 26 novembre 1890 – Bamberg, Franconie, Bavière, 14 avril 1973) ;

et que, elle-même, Katharina Hastreiter, était la fille de Wenzl Hastreiter (musicien _ cf son arbre de descendance élaboré par Bertrand Langlois _) et son épouse Mathilde Würz…


Eschlkam est limitrophe de la Bohème…

En dépit de ces divers blancs laissés par Bertrand Langlois,

tout cela est bien intéressant…

Ce jeudi 10 juin 2021, Titus Curiosus – Francis Lippa

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


6 - = three

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur