Le violoncelle dynamique du magnifiquement sympathique Gary Hoffman : un interprète merveilleux de vie !

— Ecrit le dimanche 10 mars 2019 dans la rubriqueMusiques”.

La semaine du 25 février au 1er mars,

c’est avec un très vif plaisir

que j’ai pu suivre la très intéressante interview _ en cinq journées _,

par Judith Chaine,

en l’émission Les Grands Entretiens, sur France-Musique,

du magnifiquement sympathique violoncelliste Gary Hoffman :

« Mon identité est liée à la musique« 

« Les Hoffman, ils sont tous musiciens !« 

« Bien jouer, je ne sais pas ce que ça veut dire« 

« Il y a certaines choses qu’on ne peut pas vivre en-dehors de la scène« 

et « Jouer les Suites de Bach, rien de plus effrayant« .

Par lui, Gary Hoffman,

je disposais surtout du magnifique CD ladolcevolta LDV35

des deux Sonates pour piano et violoncelle de Johannes Brahms,

avec l’excellente Claire Désert au piano.

Et je me suis procuré depuis

le CD ladolcevolta LDV42

de Schelomo, rhapsodie hébraïque pour violoncelle et orchestre, d’Ernest Bloch,

et le Concerto pour violoncelle, d’Edward Elgar,

avec l’Orchestre Royal Philharmonique de Liège, dirigé par Christian Arming.

C’est très beau !

Et je me mettrai en chasse du CD

de l’intégrale de l’œuvre pour violoncelle de Felix Mendelssohn

_ un musicien que je vénère ! _,

le CD ladolcevolta  LDV05,

avec son compère pianiste David Selig.

Des univers musicaux

assurément bien différents,

mais tous interprétés _ en leur idiosyncrasie _ avec un merveilleux naturel,

le plus vivant _ et juste ! _ qui soit !

Rendons leur grâce !


Ce dimanche 10 mars 2019, Titus Curiosus – Francis Lippa

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


* six = 6

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur