Plongé passionnément dans le cinquième volume (2016 – 2020) de ce généreux et très précis trésor de justesse sensible qu’est le « Carnet de notes » de Pierre Bergounioux…

— Ecrit le mardi 18 mai 2021 dans la rubriqueLittératures”.

Ce soir,

je viens d’arriver au 31 décembre 2017, à la page 427, du cinquième volume (2016 – 2020) du monumental Carnet de notes de Pierre Bergounioux,

qui vient _ tout juste _ de paraître, comme les quatre précédents, aux Éditions Verdier :

et je m’y suis, bien sûr, précipité.

Ce cinquième volume-ci comportant 917 pages.

Cf, par exemple, ces deux articles-ci,

du 29 février 2016 : l ;

et du 18 avril 2016 :

La tonalité, forcément, évolue un peu, au fil des ans _ ou plutôt âges _ qui passent _ s’ajoutent _ ;

mais c’est bien un fil continu qui est magistralement, et en parfaite humilité, continué ;

celui, aussi, tant d’une géographie que d’une histoire _ précises et éloquentes : justes ! en leur sobriété _dans lesquelles nous arrivons très bien, et fraternellement, à nous repérer…

À suivre !!!

Ce mardi 18 mai 2021, Titus Curiosus – Francis Lippa

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


5 * = twenty five

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur