La soufflante complicité de Tanja et Christian Tetztlaff et Lars Vogt, dans les Trios de Dvorak (suite) : une re-découverte !

— Ecrit le samedi 3 novembre 2018 dans la rubriqueMusiques”.

Comme en complément inespéré

et merveilleux

à mon article d’hier

_ _,

hommage ce jour

au trio étincelant et profond

que forment la sœur Tanja, violoncelliste,

le frère Christian Tetzlaff, violoniste,

et le pianiste, leur très proche et magnifique complice, Lars Vogt,

cette fois dans les Trios opus 65 et 90 (« Dumky« )

du très grand Antonin Dvorak,

pour le CD Ondine ODE 1316-2.

Quel jeu stupéfiant !!!

Quelle perfection de l’interprétation !

Sans le moindre maniérisme :

seule la profonde intelligence de la musique du maître…

Et comme Lars Vogt a mille fois raison de clamer _ c’est un pur cri du cœur ! _ en page 11 du livret,

en conclusion de l’entretien des trois interprètes avec Friederike Westerhof,

ceci :

« For me Dvorak is the greatest discovery

_ voilà, pour ce qui le concerne, et en son répertoire : classique et romantique principalement _

of the last twenty years ;

the love I have for this incredible genius who speaks to us with such great art

and yet so completely directly

has become deeper and deeper« .

Mélomane, je suis moi aussi venu plutôt tardivement au génie de Dvorak ;

et j’ai d’autant mieux plaisir à lui rendre complètement les armes désormais…

Grâce à de tels interprètes, bien entendu !!!

Ce CD Dvorak par ces trois interprètes

est une réussite absolue !

et une bénédiction pour nous qui l’écoutons

et ré-écoutons…


Ce samedi 3 novembre 2018, Titus Curiosus – Francis Lippa 

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


9 + eight =

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur