Qui sont les parents et la soeur de Magdeleine Hiriart-Gaudin ? Leur parenté avec Ravel

— Ecrit le dimanche 22 septembre 2019 dans la rubriqueHistoire, Musiques”.

En sa lettre de condoléances à sa « chère cousine » Magdeleine Gaudin-Hiriart du 8 octobre 1910,

à la réception de la nouvelle de la disparition _ par noyade dans le fleuve Oubangui, dans ce qui était alors le Congo Français _de Charles Gaudin,

« ce bon Charles » écrit-il,

Maurice Ravel,

après avoir mis l’accent sur l’importance pour le petit Edmond _ il a sept ans _ qui vient de perdre son père,

de la présence auprès de lui de sa mère

_ « Les consolations sont inutiles en un pareil moment. Une seule chose adoucira, plus tard, votre douleur. Ce sera la présence de votre cher petit Edmond. C’est pour lui qu’il vous faut vivre maintenant, et ne pas vous laisser abattre. Pensez qu’il n’a plus que sa pauvre maman«  _,

conclut sa lettre autographe signée de deux pages par ces mots :

« Il n’a plus que sa pauvre maman 

à qui nous envoyons _ nous, c’est-à-dire sa mère, Marie Ravel-Delouart, lui-même, Maurice, et son frère Edouard _, ainsi qu’à vos parents  et à votre sœur, nos sentiments bien affectueux.« 

C’est ici l’occasion de préciser

qui sont précisément les parents Hiriart

de cette « chère cousine » Magdeleine ;

ainsi que qui est sa sœur.

Magdeleine Gaudin-Hiriart (née à Saint-Jean-de-Luz le 11 mars 1875),

désormais veuve de Charles Gaudin, le fils aîné d’Edmond Gaudin et son épouse Annette Bibal,

est en effet la fille aînée de Dominique Hiriart, né à Saint-Jean-de-Luz le 28 janvier 1849, menuisier-ébéniste

_ fils de Jean-Baptiste Hiriart (Saint-Jean-de-Luz, 10 avril 1816 – Saint-Jean-de-Luz,  24 septembre 1859, tonnelier) et de Marie Etcheverry (Saint-Jean-de-Luz, 21 juin 1817 – Saint-Jean-de-Luz, 27 décembre 1850 ;

elle même fille de Jean Etcheverry (Ciboure, 17 septembre 1877 – noyé au large d’Hendaye, le 15 novembre 1841, marin) et de la seconde Marie-Baptiste Delouart (Ciboure, 17 juin 1784 – Saint-Jean-de-Luz, 3 janvier 1842, couturière), la sœur cadette de la première Marie-Baptiste Delouart (Ciboure, 20 juin 1782 – Ciboure, 28 août 1855, poissarde), l’arrière-grand-mère maternelle de Maurice Ravel (qui est né à Ciboure le 7 mars 1875) _

et qui décèdera à Saint-Jean-de-Luz le 20 décembre 1926 ;

et de son épouse Marie _ dite aussi Marianne_ Dimats _ dite Imatz _, née à Saint-Jean-de-Luz le 28 octobre 1845, couturière, et qui décèdera à Saint-Jean-de-Luz le 9 juillet 1932. 


Quant à la sœur cadette de Magdeleine,

et qui demeurera célibataire,

il s’agit de Marie Hiriart,

née à Saint-Jean-de-Luz le 27 juillet 1877 ;

et qui décèdera à Saint-Jean-de-Luz en la maison des Hiriart, au 37 rue Gambetta, le 19 octobre 1945.


Maurice Ravel n’oublie pas de la saluer elle aussi.

Magdeleine était le prénom de la grand-mère maternelle Harispe (épouse Dimats) de Magdeleine Hiriart ;

et Marie était le prénom de la grand-mère paternelle Etcheverry (épouse Hiriart) de Marie Hiriart.

Ces précisions d’état-civil, je les obtenues avant-hier, vendredi, au service d’archives de la mairie de Saint-Jean-de-Luz…

Cf aussi mon article du 26 mai dernier : ...

Ce dimanche 22 septembre 2019, Titus Curiosus – Francis Lippa

Vous souhaitez réagir & ajouter votre commentaire ?

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises html suivante : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*


7 * = thirty five

Chercher sur mollat

parmi plus de 300 000 titres.

Actualité
Podcasts
Rendez-vous
Coup de cœur